IND case studies cover

Journée internationale des infirmières: Étude de cas de la semaine


Sensibilisation au cancer du sein : Hong Kong

Collaborateur: Chun Oi Kwan

 

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent à Hong Kong, une femme sur cinq développant cette maladie au cours de sa vie. Plus de 4 000 nouveaux cas ont été recensés en 2016, l’âge médian au moment du diagnostic étant de 56 ans. Heureusement, le taux de survie au cancer du sein est en hausse, principalement grâce à un traitement personnalisé et à une meilleure compréhension de la maladie.

Bien qu’il n’existe pas de mesures préventives contre le cancer du sein, les études montrent que des modes de vie sains, notamment une alimentation équilibrée et saine, des exercices physiques réguliers, contrôler son poids, bien gérer son stress et s’abstenir de fumer et de s’alcooliser, peuvent réduire au maximum le risque de développer la maladie.

Le dépistage du cancer du sein est le meilleur moyen de détecter ce type de cancer à un stade précoce, le taux de survie étant très élevé s’il est diagnostiqué tôt. Un diagnostic précoce peut également réduire au minimum les conséquences physiques et psychologiques du traitement. Or, il n’existe pas de programme de dépistage du cancer du sein financé par des fonds publics à Hong Kong.

À Hong Kong, la plupart des femmes jouissent d’une bonne formation et sont très au fait de la question du cancer du sein, mais elles pensent qu’elles passeront entre les mailles du filet. En outre, la plupart d’entre elles ne s’autoexaminent pas par manque de connaissance pratique et par pudeur.

En septembre 2018, une campagne innovante de sensibilisation et d’information sur les seins a été lancée pour amener les femmes à prendre conscience des risques et leur permettre de faire la preuve par soi-même.

L’astuce de la campagne consistait à glisser des « cupcakes secrets » parmi des cupcakes à la vanille, glacés au fromage à la crème, dont la forme rappelait celle des seins – un cupcake sur six contenant un morceau de caramel dur. La probabilité de tomber sur le cupcake secret – une sur six –, reflétaient le risque moyen pour une femme de Hong Kong de contracter le cancer du sein au cours de sa vie.

Une camionnette aux couleurs de la campagne cupcake secret était stationnée dans le quartier le plus fréquenté de la ville. On y distribuait les cupcakes, diffusait une vidéo sur le cancer du sein et des infirmières en soins mammaires montraient sur un mannequin comment procéder à un auto-examen des seins dans un espace aménagé à l’intérieur.

Au total, 6 000 cupcakes ont été distribués en huit heures et plus de 800 personnes, des adolescentes aux femmes mûres, accompagnées de leur petit ami ou de leur mari, ont suivi la présentation sur la santé mammaire. Cette campagne entendait attirer et valoriser les femmes plutôt que de les effrayer. Nous souhaitions leur passer le message et faire en sorte qu’elles le diffusent à leur famille et leurs amis. Une éducation communautaire comme celle-ci est une excellente façon de sensibiliser sur la santé mammaire.

Cliquez ici pour regarder la vidéo