Le Conseil international des infirmières actualise et ajoute du contenu à la Classification internationale de la pratique infirmière (ICNP)

cover

 

Singapour ; Genève, Suisse, 28 juin 2019 – Le Conseil international des infirmières (CII) a lancé aujourd’hui une version actualisée de la Classification internationale de la pratique infirmière (ICNP®), qui a 30 ans cette année. Les modifications, annoncées lors du Congrès du CII à Singapour, rendront l’ICNP encore plus pertinente pour la pratique infirmière à l’ère du numérique.

L’ICNP est une terminologie normalisée, utilisée pour illustrer les diagnostics, les interventions et les résultats des soins infirmiers. Elle fournit un dictionnaire des termes et des expressions que peuvent utiliser les infirmières pour décrire et rendre compte de leur pratique de façon systématique. L’information obtenue est utilisée de façon fiable pour appuyer les soins et des prises de décisions efficaces et éclairer la formation en soins infirmiers, la recherche et les politiques en matière de santé.

nick

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré que l’exigence croissante de données signifie que désormais l’ICNP est un outil essentiel pour les infirmières, où qu’elles travaillent.

« Nous avons atteint un tournant », a déclaré M. Catton. « L’exigence croissante de données pour aller au-devant de la pratique infirmière aux échelons local, national et international, suppose que désormais le personnel infirmier s’appuie sur des ressources d’information solides, à l’instar de l’ICNP. »

« Ce n’est plus facultatif. Sans ces outils, il sera de plus en plus difficile de comprendre et d’articuler le rôle vital que jouent les infirmières dans les soins de santé. »

Nick Hardiker, le Directeur du programme de l’ICNP, a déclaré :

« L’avenir des soins infirmiers dépend de la disponibilité d’outils d’information comme l’ICNP, qui peuvent fournir des données pertinentes pour appuyer de bons soins infirmiers et contribuer à améliorer la santé. »

« Mais ces données doivent être employées de façon cohérente dans les systèmes électroniques adaptés à la pratique – et il est temps que les infirmières exigent les outils requis pour exercer leur travail. »

Le professeur Abel Paiva, de l’École supérieure des sciences infirmières de Porto (Portugal), a déclaré que l’ICNP a transformé les soins infirmiers du pays.

« L’ICNP décrit des concepts classiques des soins infirmiers, mais qui ne figuraient pas dans leurs observations. Réfléchir à l’exercice clinique en ces termes et faire refléter leurs actions, a eu des répercussions importantes sur la qualité des soins infirmiers dispensés. »

Il a déclaré que d’autres pays pourraient tirer avantage de la mise en place de l’ICNP, le principal obstacle étant que les infirmières généralement ne peuvent pas influer sur les systèmes d’information qu’on leur fournit.

Avec la généralisation des systèmes électroniques dans les soins de santé, le professeur Paiva affirme qu’il est encore plus important d’utiliser un système d’information adéquat : « Si vous n’utilisez pas de système de classification des soins infirmiers, la partie qui leur est propre n’apparaîtra pas dans les dossiers de santé électroniques. »

En Norvège, un groupe d’infirmières convaincues de l’Association norvégienne des infirmières œuvre à garantir que l’utilisation des données systématiques contenues dans l’ICNP améliore la sécurité des patients et la qualité des soins dispensés et donne aux infirmières la visibilité qu’elles méritent. Après plus de dix ans de travail sur le sujet, elles ont franchi une étape importante l’année dernière, lorsque le Gouvernement norvégien a recommandé l’intégration de l’ICNP dans les dossiers médicaux électroniques du pays.

Les infirmières Kathryn Molstad et Merete Lyngstad se sont impliquées dès le début et collaborent avec des infirmières de tout le pays pour intégrer l’ICNP dans les systèmes de dossiers médicaux électroniques.

« C’est une grande réussite à nos yeux que le gouvernement ait recommandé l’intégration de l’ICNP dans notre système de dossiers de santé électroniques », a révélé Mme Molstad. « C’est une victoire pour nous. Ça prend beaucoup de temps, mais ça a fini par arriver ici. »

L’ICNP joue un rôle majeur pour articuler la contribution des soins infirmiers à la santé et les soins de santé dans le monde. L’ICNP encourage l’harmonisation avec d’autres classifications largement utilisées et le travail des groupes de normalisation des domaines de la santé et des soins infirmiers. Elle comprend un tout nouveau contenu infirmier, portant à plus de 2 000 le nombre total d’expressions pertinentes sur le plan clinique. Seize centres de recherche et développement agréés par l’ICNP assurent un appui à travers le monde, pour veiller à ce qu’elle soit :

Fiable

• Publiée tous les deux ans lors du Congrès / de la Conférence du CII

• Conforme aux normes internationales (comme la norme ISO 18104 de l’Organisation internationale de normalisation)

• Dispose de solides processus internes d’amélioration de la qualité

• Dispose d’une infrastructure officielle (l’ICNP a été élaborée sous le Langage d’ontologie Web depuis 2005) facilitant les mises en correspondance croisées et permettant de rédiger dans de multiples formats Facile à comprendre

• Élaborée sous forme de tableaux simples pour en faciliter l’application

• Accent mis sur des énoncés préformés (pré-coordonnés) que les soins infirmiers peuvent utiliser dans la pratique

• Nombre croissant de rubriques (sous-ensembles de l’ICNP adaptés et structurés à des fins particulières)

• L’ICNP est disponible en 19 langues

Internationalement reconnue

• Reconnue par nombre d’associations nationales d’infirmières en tant que terminologie soutenant la pratique infirmière

• L’une des cinq « Classifications connexes » officielles de la famille des classifications internationales de l’Organisation mondiale de la Santé

• Des accords de collaboration sont conclus avec d’autres organismes d’élaboration de normes, comme SNOMED International, pour garantir que les soins infirmiers restent liés à l’environnement d’information multidisciplinaire plus large

 


Note pour les rédactions

Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant les millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

Pour plus d'informations, veuillez contacter

Gyorgy Madarasz, Pattaché de presse, Conceil international des infirmières, Tel: +41 22 908 01 16

 

ICN/PR2019#2z