Cover

Journée internationale des infirmières: Étude de cas de la semaine

18 Février 2020


Dispenser des soins de santé primaires dans les zones rurales mal desservies

Collaboratrice : Dr Elizabeth Partin, États-Unis

L’État du Kentucky, aux États-Unis, figure en 45e position sur 50 États en matière de soins de santé. Les personnes vivant dans les zones rurales notamment, accèdent difficilement aux services de santé, du fait de l’absence de prestataires et de la distance à parcourir. La United States Health and Resources Administration (HRSA) qualifie 110 des 120 comtés du Kentucky de « zone de pénurie de prestataires de soins de santé ».

Afin de remédier à cela, Elizabeth Partin et sa fille Julie Gaskins, deux infirmières praticiennes, ont créé Family First Health Care dans une zone rurale du Kentucky mal desservie sur le plan médical, le bourg le plus proche se trouvant à environ 45 minutes de route. Family First Health Care dispense des services de soins de santé primaires et emploie deux infirmières, deux aides-soignantes et deux employées d’accueil.

La clinique prodigue des soins préventifs, ainsi que des traitements pour les maladies aiguës et chroniques, des nouveau-nés aux personnes très âgées. Un aspect important des soins dispensés est de veiller à ce que les patients reçoivent des soins préventifs adéquats. Les tests Pap et les travaux de laboratoire sont effectués sur place et il est procédé à des mammographies et au dépistage par coloscopie, le cas échéant. La clinique prend en charge des maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension, l’insuffisance cardiaque congestive, l’hypercholestérolémie et la fibrillation auriculaire, ainsi que des problèmes aigus comme l’angine, la grippe, les allergies saisonnières, les piqûres d’insectes, les brûlures, la cellulite et le traitement des plaies ouvertes simples. Il est également pratiqué des interventions chirurgicales mineures pour soigner des lésions cutanées. La zone étant rurale, il n’est pas rare que des personnes se rendent à la clinique pour traiter des plaies ouvertes ou d’autres blessures liées aux activités agricoles. Située dans une zone de pénurie de prestataires de soins de santé, la clinique prodigue des soins de santé à des personnes qui autrement, pourraient difficilement accéder aux soins. L’année dernière, la clinique a reçu plus de 6 000 visites.

Lorsque vous exercez dans une petite communauté rurale durant de nombreuses années, vous apprenez à connaître vos patients et leur famille. Les familles ont de l’importance aux yeux du personnel de la clinique, c’est pour cela que leur clinique s’appelle Family First Health Care (soins de santé pour la famille avant tout). Les personnes se rendent à la clinique pour des problèmes bénins ou graves; parfois, elles ne sont pas conscientes d’avoir un souci de santé aigu. Partin explique que c’est extrêmement gratifiant quand un patient lui confie qu’il lui doit la vie ou qu’elle l’a aidé à gérer un problème qui paraissait insoluble. Dispenser des soins de santé dans une zone rurale est valorisant, déclare-t-elle. Les patients sont reconnaissants et, d’un point de vue professionnel, il est satisfaisant de pouvoir contribuer à améliorer l’état de santé de sa collectivité. Bien qu’il soit difficile de tenir un cabinet car c’est par la législation et la réorientation des politiques que l’on supprime les obstacles à la pratique des infirmières praticiennes , un nombre croissant d’infirmières praticiennes estiment faisable d’ouvrir un cabinet en zone rurale. Cela ne peut qu’être bénéfique aux patients dont Family First est au service.