IND case studies cover

Journée internationale des infirmières: Étude de cas de la semaine

13 Octobre 2020


Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe : promouvoir la résilience de la famille à la suite d’une catastrophe, Japon

Collaboratrices : Yumiko Nakamura, Sayumi Nojima, Ayami Nakano, Hiroko Uryu

La Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe est célébrée le 13 octobre. Les infirmières jouent un rôle important dans la planification préalable des catastrophes en sensibilisant la collectivité sur la question ; en œuvrant à la réduction du risque sur le lieu de travail, dans les foyers et les collectivités ; en contribuant à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de l’état de préparation de la collectivité ; en participant aux exercices de préparation et en les évaluant ; et en coordonnant et travaillant avec les organisations communautaires. L’étude de cas suivante décrit le rôle des infirmières aidant les familles à se relever et à gagner en résilience suite à une catastrophe.

L’objectif des soins infirmiers en cas de catastrophe n’est pas nécessairement de redonner aux familles leur vie d’avant. Il s’agit plutôt de leur permettre de prendre la mesure des changements intervenus dans leur situation de crise après la catastrophe, d’envisager les choses sous un nouvel angle et de penser autrement, et de devenir capables de s’adapter progressivement à de nouvelles situations en renforçant les aptitudes dont elles ont besoin.

Il s’agit, dans la présente étude, d’examiner les besoins en soins infirmiers et de promouvoir la résilience des familles à la suite d’une catastrophe. La résilience est définie ici comme la capacité à se relever, faire montre de souplesse et trouver un sens à l’adversité et l’accepter. La résilience de la famille est comprise comme la capacité d’affronter, de surmonter et de s’adapter à une situation désastreuse pour toute la famille.

Ce modèle, qui comprend sept aspects de l’approche des soins infirmiers, place la famille en son cœur, encourageant sa résilience car permettant à celle qui est touchée par une catastrophe d’être vue à travers le regard de la personne, de la famille et de la collectivité. Ce modèle de soutien des soins infirmiers favorise la résilience de la famille après une catastrophe et fait en sorte que les personnes se concentrent sur l’essentiel.

Les sept dimensions de l’approche des soins infirmiers pour favoriser la résilience de la famille sont les suivants :

  1. Être perméable à la famille : Ien situation de catastrophe, la famille est dans un état de tension extrême et peut se montrer réfractaire à l’idée qu’une personne s’immisce dans sa vie ; l’approche des infirmières est donc une étape importante pouvant servir de premier pas pour forger des liens avec la famille.
  2. Aider à prendre conscience des habitudes du quotidien qui ont été bouleversées : cet aspect des soins infirmiers s’attache à guider la famille, perturbée par le changement de vie provoqué par une catastrophe, en remettant de l’ordre dans des relations bouleversées par le changement physique et psychologique et en maintenant la santé et une qualité de vie décente.
  3. Aider à briser la spirale de souffrance : cette approche est destinée à atténuer les sentiments d’anxiété et de souffrance de la famille à la suite d’une catastrophe ; elle lui offre un espace où elle peut se sentir en sécurité pour gérer le maelström de sentiments et la souffrance.
  4. Favoriser la création de liens avec l’environnement ; cette approche vise à développer la résilience de la famille en encourageant les échanges entre la famille et son environnement.
  5. Aider à relancer un mouvement qui s’est arrêté : dans la période qui suit une catastrophe, nombre de familles ont le sentiment que leur vie s’est arrêtée. Cette approche des soins infirmiers est conçue pour resituer la perspective familiale, en l’orientant du passé vers le présent, puis vers l’avenir, et favoriser la résilience. Ce soutien est conçu pour aider la famille à retrouver un certain degré de stabilité et trouver la force nécessaire pour aller de l’avant.
  6. Encourager les personnes à se reprendre : les familles touchées par une catastrophe craignent de ne pas pouvoir faire face à l’avenir et, par conséquent, peuvent souffrir d’intense instabilité émotionnelle.
  7. Redonner l’esprit familial à la famille : cette approche de soins infirmiers est conçue pour aider la famille à vivre son quotidien même dans une situation inhabituelle, afin qu’elle puisse maintenir et renforcer les liens en tant que famille et continuer de protéger ce qu’il y a d’important pour elle. Des conseils sont dispensés pour développer l’aptitude à se relever, pour que la famille puisse vraiment retrouver l’esprit de famille.

Le présent modèle est ancré dans le concept théorique du système familial et suppose que les personnes et les familles réagissent aux conditions de catastrophe d’une manière qui est façonnée par la collectivité. Le soutien des soins infirmiers s’oriente, parmi les sept approches, vers celles qui sont adaptées à la situation particulière des personnes.