Appel du CII à l’unité et à la solidarité mondiales en soutien aux infirmières et travailleurs de santé engagés contre le COVID-19

15 Avril 2020

Cover

Le Conseil International des Infirmières (CII), représentant plus de vingt millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde, est préoccupé par la décision des États-Unis de suspendre leur financement à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à ce moment crucial de la lutte contre la pandémie du COVID-19. Nos associations d’infirmières dans tous les pays, mais surtout dans les pays à faible et moyen revenu, qui sont en première ligne de la prise en charge des patients, sont préoccupées par la surcharge croissante de travail, par le stress physique et psychologique, et par le manque d’équipements de protection individuelle. Les associations sont en communication constante avec le CII au sujet de leurs besoins en soutien et en équipements de protection.

Tous les jours, les infirmières et tous les travailleurs de santé mettent leur vie en danger dans la lutte contre le COVID-19. Il est donc essentiel que tous les pays et organisations coopèrent ensemble pour protéger les travailleurs de santé et sauver la vie des patients.

L’OMS joue un rôle central dans la lutte contre la maladie en donnant à de nombreux pays aussi bien des informations scientifiques essentielles que des équipements destinés à sauver des vies. La solidarité internationale est indispensable pour que cette action se poursuive.

Mme Annette Kennedy, Présidente du CII, a déclaré que « notre préoccupation est que les personnels infirmiers en première ligne bénéficient du soutien dont ils ont besoin, notamment s’agissant des équipements de protection personnelle, des tests de dépistage adéquats ainsi que du soutien physique et mental, de telle sorte qu’ils puissent prendre soin d’eux-mêmes et de leurs patients. L’OMS joue un rôle central et stratégique en coordonnant le soutien aux infirmières partout dans le monde. L'OMS assume une fonction vitale pour endiguer le virus, en particulier dans les pays les plus pauvres et les plus vulnérables d'Afrique et d'Amérique latine, ne doit pas être détournée de sa mission par des problèmes de financement. Tous les pays coopérants étroitement avec l’OMS doivent rester unis et faire front commun pour empêcher que de nombreuses autres vies ne soient perdues pendant cette pandémie, en particulier la vie des infirmières et infirmiers courageux qui s’exposent en première ligne hors de toute considération politique ou de nationalité. »

Howard Catton, Directeur général du CII, a ajouté que « l’OMS est l’organisation sanitaire internationale chargée de coordonner la riposte mondiale à la pandémie du COVID-19 et qui prend des mesures pour contenir et enrayer sa propagation. La dernière chose dont nous avons besoin est de voir l’OMS menacée par la suppression de son financement. Nous avons besoin de coopération et de collaboration, et non d’un isolement politique qui va à l’encontre de la solidarité mondiale indispensable pour vaincre le virus. Alors que nous sommes confrontés à une pandémie sans précédent dans les temps modernes, nous devons soutenir l'OMS et non pas l’asphyxier. Nous devons cibler le virus, et non l'OMS, si nous voulons le vaincre. »

Lisez le lien vers l'Association américaine des infirmières ici 

 

Crédit d'image: : Gu Jinghan