Cover

Les changements climatiques menacent les systèmes de santé : Le Conseil International des Infirmières demande aux autorités publiques d’agir maintenant

14 Novembre 2019


Le Conseil International des Infirmières (CII) demande aux autorités publiques de prendre des mesures immédiates pour s’attaquer aux changements climatiques, après que le dernier rapport du Lancet Countdown (Compte à rebours du Lancet) a révélé l’imminence d’une crise sanitaire pour les générations à venir.

Les changements climatiques représentent le plus grand risque sanitaire individuel pour l’humanité, avec des conséquences dévastatrices pour la santé et les moyens d’existence des populations si des mesures urgentes ne sont pas prises.

Des informations détaillées dans le dernier rapport du Compte à rebours du Lancet : suivi des progrès sur la santé et la lutte contre les changements climatiques montrent comment les changements climatiques auront d’importantes répercussions sur la vie de chaque enfant né cette année, tout au long de sa vie.

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré que les infirmières sont pleinement conscientes des effets des changements climatiques et qu’elles font leur possible pour les atténuer partout où elles le peuvent.

« La santé et le bien-être de l’humanité, la prospérité de nos collectivités et l’efficacité de nos systèmes de santé, sont tous mis à mal par les changements climatiques. C’est également une sérieuse menace pour le développement mondial, susceptible de compromettre des décennies de progrès en matière de santé publique. »

« Quel que soit l’endroit où elles travaillent, les infirmières constatent les effets des changements climatiques sur les personnes, les services de soins de santé et les systèmes de santé. Elles observent des personnes souffrant de problèmes respiratoires et cardiaques en raison de la mauvaise qualité de l’air, elles en voient d’autres déplacées du fait de phénomènes météorologiques graves et perdant leurs maisons, leurs terres et leurs moyens de subsistance. Tout cela se répercute durement sur la santé mentale et le bien-être et les personnes atteintes de maladies chroniques – en particulier les enfants et les personnes âgées –, sont les plus touchées. »

« Comme le révèle le rapport du Lancet, il incombe à chaque personne sur Terre de contribuer à enrayer le réchauffement de la planète et les infirmières peuvent jouer un rôle moteur dans la mise en place de systèmes de santé résilients face aux changements climatiques, la recherche sur la santé et le climat et les mesures prises à l’échelle locale, nationale et internationale. »

M. Catton a déclaré que la demande d’infirmières instruites et compétentes est susceptible d’augmenter à mesure que l’incidence et la prévalence des maladies non transmissibles (MNT) s’accroissent dans le monde du fait du réchauffement climatique.

« Les changements climatiques accroîtront probablement davantage la demande en infirmières capables de soigner un nombre croissant de personnes atteintes de MNT allant en s’aggravant, qui devront gérer leur état et contrôler les aspects liés au mode de vie pour prévenir ou retarder la progression de la morbidité due aux MNT. »

Les infirmières peuvent s’informer sur cette question en consultant la prise de position du CII, Les infirmières, le changement climatique et la santé

Le CII est membre de la Global Health and Climate Alliance.

Télécharger le communiqué de presse ici