Le Directeur général du CII déclare que les gouvernements doivent investir rapidement dans la pratique infirmière avancée pour optimiser l’efficacité des systèmes de santé dans le monde de l’après pandémie

2 Septembre 2021

Cover

La 11ème Conférence du CII sur les infirmières spécialistes et les réseaux de pratique avancée s’est achevée aujourd’hui avec succès. Lors de cette conférence de trois jours, où est intervenu Justin Trudeau, le Premier Ministre canadien, plus de 1 000 infirmières de pratique avancée du monde entier se sont réunies en mode virtuel pour débattre de la façon d’élargir leur champ d’action et d’avoir une plus grande influence sur les soins de santé dans le monde.

Dans son allocution de clôture de la conférence, Howard Catton, le Directeur général du Conseil International des Infirmières (CII), a félicité les infirmières assumant des fonctions de pointe pour l’attention qu’elles portent sur les besoins futurs de la planète en matière de santé et sur la santé mondiale.

« Cette attention constructive est la bonne pour l’heure, en dépit de certains événements déferlant sur le monde et de la situation précaire et périlleuse dans laquelle semble se trouver notre monde. Nous savons que la COVID-19 prélève un lourd tribut aux personnels infirmiers de la planète et le CII a publié ses vues sur les répercussions qu’elle a sur les infirmières et les soins infirmiers à travers le monde. »

« Les événements survenus ces derniers jours en Haïti et en Afghanistan nous ont montré la gravité avec laquelle les soins infirmiers et les soins de santé ont été touchés. Nous observons également les alertes renouvelées des changements climatiques et la menace qu’ils constituent pour la santé de notre planète. Lorsque j’examine ces questions – et le CII œuvre en étroite collaboration avec les pays directement touchés – il est clair que les infirmières et les soins infirmiers sont au cœur de la réponse aux catastrophes naturelles et d’origine humaine. »

« Les infirmières veillent non seulement à ce que les soins soient dispensés, mais aussi à ce que l’accès aux soins soit renforcé, à ce qu’ils soient sûrs, équitables et durables, et à ce que les valeurs sur lesquelles reposent les soins soient celles qui placent la personne humaine en leur centre. De ce fait, je pense que nous assistons à un changement dans la façon dont les gens et les dirigeants du monde perçoivent et évaluent les infirmières et l’apport des soins infirmiers. »

« Les images télévisées diffusées dans nos salons ont montré les soins, mais aussi le courage, la bravoure et les compétences technologiques et spécialisées des infirmières partout dans le monde. Les gens ont vu que la contribution des infirmières n’est pas uniquement importante pour notre santé et notre bien-être, elle l’est également pour notre prospérité économique et nos libertés individuelles. Aussi, nous constatons que l’attitude du public à l’égard des soins infirmiers a évolué. De nombreuses personnes qui avaient des idées traditionnelles et dépassées sur les soins infirmiers se sont remises en question en voyant la réalité moderne de la profession et en constatant que notre santé est intimement liée à la sûreté, la sécurité et la paix sociales et des sociétés où nous vivons. »

« Ainsi, face à ces catastrophes, à la pandémie et aux vulnérabilités observées, les soins infirmiers se sont clairement mis en avant et ont proposé des solutions. Et la pratique avancée est à la pointe des solutions aux besoins en santé de notre planète. Partout dans le monde, nos dirigeants en matière de politique et de santé sont aux prises avec la pandémie. Or, les temps d’attente s’allongent, les besoins non satisfaits augmentent et les personnes s’interrogent : ‘Comment faire front ? Comment nous relever de la pandémie et répondre aux autres besoins en santé ?’ »

« Au CII, nous avons présenté des études de cas du monde entier sur la pratique infirmière avancée, qui montrent des infirmières dirigeant des soins nouveaux, innovants et parfois animés par un esprit d’initiative, dans un grand nombre de contextes et répondant aux besoins en matière de santé physique et mentale. Nombre de ces études de cas exposent la façon dont les solutions pilotées par des infirmières peuvent être au cœur de la réponse à l’ensemble des besoins en santé. Si le relèvement après la pandémie s’appuie sur des modèles dirigés par des infirmières et sur la pratique infirmière avancée, je pense que nous progresserons plus vite pour traiter tous les besoins de santé et avoir des systèmes de santé plus durables. »

« Mais il ne s’agit pas uniquement de la prestation des soins de santé. À travers la pandémie et les réponses apportées à diverses catastrophes, nous avons pu constater à quel point le leadership infirmier est essentiel à l’élaboration et à la prise de décisions au sein des systèmes de santé. Les infirmières ne se contentent pas de garantir une prestation de soins sûre et efficace. Elles savent comment concevoir ces systèmes de santé pour qu’ils répondent aux besoins des populations, soient réactifs et placent la personne au cœur des préoccupations. Nous devons continuer d’œuvrer à ce que tous nos dirigeants politiques voient la pratique infirmière avancée comme la première pierre sur laquelle nous appuyer pour nous relever et bâtir des systèmes de santé plus solides. »

« Certaines questions fondamentales concernent le type de société dans laquelle nous souhaitons vivre et les valeurs sur lesquelles elle repose : la non-discrimination, le respect des droits de l’homme, la justice sociale. Peut-être qu’en tant que profession, n’avons pas suffisamment évoqué publiquement ces valeurs, mais nous savons qu’elles sont au cœur de notre code déontologique et de la façon dont nous nous y prenons pour dispenser les soins. Ces valeurs sont absolument indissociables de la conception de systèmes de soins de santé garantissant des systèmes de soins sûrs, efficaces et accessibles à tous. »

« Nous savons que les infirmières sont très respectées et qu’elles jouissent d’une grande confiance partout dans le monde ; les valeurs de notre profession en sont l’explication. C’est une période sans précédent, où le monde a cruellement besoin de nos valeurs pour l’aider à relever les défis auxquels nous sommes confrontés en ce moment, mais aussi pour l’avenir que nous souhaitons tous. Votre programme de santé mondiale, centré sur l’avenir, arrive à point nommé, et la pratique infirmière avancée restera au centre de l’orientation stratégique prise par le CII. »

Télécharger le communiqué de presse ici