Cover

Le DG de l’OMS fait l’éloge des héroïques infirmières de première ligne et qualifie le Rapport sur l’état des soins infirmiers dans le monde de feuille de route pour investir en eux

19 Mai 2020


Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a salué le travail crucial des infirmières partout dans le monde, en particulier leur implication exceptionnelle en vue de lutter contre la pandémie de COVID-19.

L’OMS a proclamé 2020 Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, en envisageant de célébrer la profession tout au long de l’année. La COVID-19 a cependant mis les festivités en suspens car partout les infirmières œuvrent sans relâche pour combattre la pandémie.

Lundi, dans son allocution d’ouverture à la réunion virtuelle de l’Assemblée mondiale de la Santé, le Dr Tedros a déclaré :

« Au cours de cette Assemblée, nous aurions dû rendre hommage aux sages-femmes et au personnel infirmier pour leur extraordinaire travail quotidien dans tous les pays. La pandémie nous prive de cette possibilité, mais elle montre évidemment toute l’importance cruciale du personnel infirmier, des sages-femmes et de tous les autres soignants.

Les sages-femmes et le personnel infirmier, en première ligne dans la lutte contre la COVID-19, se mettent en danger. Nombre d’entre eux ont sacrifié leur vie pour le bien de l’humanité.

Le mois dernier, l’OMS a publié le premier Rapport sur l’état des soins infirmiers dans le monde. Il en ressort qu’il manque six millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde pour parvenir durablement à la couverture sanitaire universelle. Toutefois, ce rapport donne aussi aux pouvoirs publics une feuille de route pour investir dans les soins infirmiers, combler ce déficit et s’acheminer vers la couverture sanitaire universelle et la santé pour tous.

Le monde a plus que jamais besoin d’infirmières, d’infirmiers et de sages-femmes. Où que vous soyez, levez-vous avec moi pour rendre hommage à ces véritables héros de la santé. »

La semaine dernière, le CII a fait un point sur ses travaux avec le Dr Tedros, avant que ce dernier ne rejoigne le Conseil d’administration du CII pour une réunion virtuelle, à laquelle a également participé Annette Kennedy, la Présidente du CII.

Mme Kennedy a déclaré :

« Le Dr Tedros a toujours témoigné un franc soutien aux infirmières, et il est réconfortant qu’il ait pris le temps de faire l’éloge de leur travail sachant le programme chargé de l’Assemblée mondiale de la Santé.

L’année 2020 s’est malheureusement révélée être toute autre chose qu’une célébration des soins infirmiers : le monde a été mis sens dessus dessous par la pandémie et des infirmières ont tragiquement perdu leur vie en s’efforçant de sauver celles des autres.

Cette année tragique a néanmoins révélé à des populations reconnaissantes le rôle vital des infirmières partout dans le monde et mis en lumière leur professionnalisme et leur empathie. Le Dr Tedros a raison de dire que le Rapport sur l’état des soins infirmiers dans le monde donne une feuille de route pour un avenir meilleur. Mais il ne fera une différence que si les pouvoirs publics prennent des mesures pour mettre en œuvre ses conclusions. Ils doivent investir dans le personnel infirmier et sa formation et optimiser la contribution des infirmières aux politiques générales de santé et à la prestation de services de santé afin que des systèmes de santé plus solides puissent être créés et maintenus partout. »