Le Conseil International des Infirmières porte la voix de la profession à l'Assemblée générale des Nations Unies

21 Septembre 2022

WS 29

La voix des infirmières se fait entendre à la soixante-dix-septième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, grâce au Conseil International des Infirmières (CII).

Le Dr Michelle Acorn, Infirmière en chef du CII, le Dr Gill Adynski, analyste en politiques de soins infirmiers et de santé au CII, et le Dr Holly Shaw, représentante du CII auprès du Conseil économique et social de l’ONU et professeure associée à l'Université Adelphi, participeront à plusieurs réunions au cours de l'Assemblée générale des Nations Unies, du 20 au 26 septembre 2022. L'Assemblée générale est le principal organe décisionnaire des Nations Unies : composée des 193 États membres, elle est un forum irremplaçable pour les débats multilatéraux sur les enjeux internationaux relevant de la Charte des Nations Unies.

Le 20 septembre, le CII a participé à plusieurs séances de réseautage organisées par des organisations partenaires : Rx for Primary Health Care: A People-First Prescription, par Jhpiego ; Stories from the Heart of Health, par Johnson & Johnson ; et une réunion marquant le centenaire de la Confédération internationale des sages-femmes. Le CII rencontrera également la CGFNS International, Sigma Theta Tau et la Conférence des organisations non gouvernementales ayant des relations consultatives avec les Nations Unies (CoNGO).

Aujourd'hui, nous participerons à la réunion de haut niveau commémorant le trentième anniversaire de l'adoption de la Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques. Cette question est très importante pour le CII, étant donné que les infirmières et les infirmiers prennent une part active à la sensibilisation aux disparités en matière de santé parmi les populations minoritaires. Nous estimons que l'optimisation de soins compréhensibles et éclairés, par le biais de stratégies de communication entre patients et prestataires, de même que par un soutien et des ressources appropriés, peut faire tomber les barrières linguistiques et renforcer la sécurité. Le CII appelle aussi les infirmières et les autres professionnels de santé à réfléchir comment recruter et fidéliser, d’une manière conforme à l'éthique, davantage de membres minorités, et à encourager davantage d'infirmières issues de minorités à occuper des postes d'encadrement dans les soins de santé.

Pendant la réunion de la Clinton Global Initiative (CGI), qui se tenait en marge de l'Assemblée générale, la BD Foundation a annoncé qu'elle soutiendrait l'initiative ODENNA du CII de développement organisationnel des associations nationales d'infirmières. Pour de plus amples renseignements, cliquer ici.

Télécharger le communiqué ici