Le Conseil International des Infirmières et l’OMS émettent des pièces et certificats commémoratifs de l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier

30 Juin 2021

Cover

Le Conseil International des Infirmières (CII) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont décidé d’émettre des pièces et certificats pour remercier les associations nationales d’infirmières membres du CII, ainsi que le Conseil d’administration du CII, de leurs services pendant l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier et pendant la pandémie de COVID-19.

Les pièces et les certificats ont été conçus par Kallooa Bagooaduth, ancien membre du Conseil d’administration du CII. Signés par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, et par Annette Kennedy, Présidente du CII, les pièces et certificats – qui marquent également le 200ème anniversaire de la naissance de Florence Nightingale – ont été envoyés aux membres du Conseil d’administration et aux associations membres du CII à l’occasion de la Journée des fondatrices du CII, le 1er juillet.

Dans sa citation le Dr Tedros a déclaré :

« En 2020, nous avons célébré et rendu hommage aux personnels infirmiers. Épine dorsale de tous les systèmes de santé, les personnels infirmiers dispensent des soins et des traitements tout au long de la vie, dans toutes les régions du monde et dans tous les contextes, au profit des personnes les plus vulnérables et les plus démunies. En 2020, les infirmières et les infirmiers engagés en première ligne de la lutte contre la pandémie de COVID-19 ont eu l’occasion de montrer leur force et leur engagement. Je rends hommage aux personnels qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs devoirs. Merci aux infirmières et aux infirmiers qui continuent d’œuvrer pour notre santé à tous.»

Annette Kennedy a ajouté que :

« Année exceptionnelle pour nous tous, 2020 a mis en lumière le travail irremplaçable des infirmières du monde entier d'une manière que nous n'aurions jamais pu imaginer. Nous ne devrons jamais oublier les nombreux collègues que nous avons malheureusement perdus pendant la pandémie. J'espère que ce modeste témoignage vous rappellera non seulement les sacrifices consentis pendant une année très particulière, mais aussi la force, la détermination et le dévouement de toutes les infirmières. »

L’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) – organe décisionnel de l’OMS – avait décidé que 2020 serait l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier. Mais la célébration a été éclipsée par la pandémie de COVID-19, qui a projeté nos deux professions sous les feux de la rampe de façon inattendue. Les infirmières du monde entier ont combattu la pandémie avec une force et une détermination admirables. Dans des moments particulièrement difficiles, les infirmières ont pris soin de patients qu’elles étaient souvent les seules à accompagner dans leurs derniers instants. Les infirmières se sont battues en première ligne contre la pandémie, souvent dénuées de toute protection, ou dotées d’une protection inadéquate, en sous-effectif, sans ressources suffisantes et mal payées.

Pendant l’AMS cette année, le Dr Tedros a fait savoir que la COVID-19 avait entraîné la mort d’au moins 115 000 travailleurs de la santé et des soins. Le CII, qui s’exprime au nom des 27 millions d'infirmières et d’infirmiers dans le monde, a demandé aux gouvernements de protéger et investir dans le personnel infirmier. Le CII a aussi écrit au G7, au G20 et aux Nations Unies pour plaider en faveur d'une déclaration sur la préparation aux pandémies et de la création d'un organisme supra-gouvernemental qui serait chargé de superviser les ripostes mondiales aux urgences sanitaires. Le CII a enfin appelé les dirigeants du monde entier à adopter un traité sur les pandémies, destiné à mieux préparer et à renforcer les systèmes de santé ; la protection et la sécurité des infirmières et des travailleurs de santé seraient au cœur même de ce traité.

Au moment de la rencontre entre les Présidents Biden et Poutine, en juin à Genève, le CII s'est joint à l'Association suisse des infirmières et infirmiers pour demander une action immédiate dans le cadre du programme mondial de vaccination afin que les infirmières et autres travailleurs de la santé et des soins soient prioritaires et que les vaccins bénéficient aux pays les plus pauvres.

L’idée d’un Conseil International des Infirmières a été avancée la première fois par Ethel Gordon Fenwick, le 1er juillet 1899, à l’occasion de la conférence annuelle des infirmières-cheffes britanniques et irlandaises. Le principe accepté, un comité provisoire fut créé le lendemain, composé de représentantes d'Australie, du Canada, du Danemark, des Pays-Bas, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Sud (ex-colonie du Cap), du Royaume-Uni et des États-Unis. Un an plus tard, en 1901, le CII tenait son premier Congrès international à Buffalo, aux États-Unis. Du 2 au 4 novembre 2021, soit 120 ans après son premier congrès, le CII organisera son vingt-huitième Congrès par le biais d’une plateforme virtuelle. Pour plus d'informations et pour vous inscrire, consultez le site: icncongress2021.org/fr/

Télécharger le communiqué de presse ici