Le CII s’adresse aux téléspectateurs de BBC World News : la hausse du taux d’infection par la COVID-19 chez les professionnels de santé requiert des mesures urgentes

25 Mars 2020

Cover

Howard Catton, le Directeur général du Conseil International des Infirmières, a fait part aux téléspectateurs de BBC World News de son inquiétude croissante liée à l’augmentation des infections dues au coronavirus parmi les infirmières et autres agents de santé.

S’exprimant sur BBC World News, qui compte potentiellement 75 millions de téléspectateurs, M. Catton a déclaré qu’il était vital d’accorder la priorité aux agents de santé et de les protéger pour faire reculer le virus.

« Je suis vraiment très inquiet, nous savions que le taux d’infection des agents de santé en Italie était d’environ 9 %, ce qui est par trop élevé, mais ces dernières 24 heures, nous avons consulté des rapports faisant état de 12 % en Espagne. Nous avons également à déplorer la mort d’infirmières en Indonésie, en Iran, en Espagne et en Italie. »

« Nous devons accorder la priorité à nos agents de santé et les protéger, maintenant. Ce n’est pas seulement leur vie qui est en jeu ; ils doivent également rester aptes à travailler pour s’occuper des patients. Le virus va se propager pendant des semaines, voire des mois ; nous devons soutenir nos agents de santé et actuellement, nous prenons le risque de les épuiser. »

Concentrant son attention sur l’approvisionnement et l’usage d’équipements de protection individuelle (EPI), M. Catton a soulevé plusieurs questions urgentes.

« Nous avons un problème d’approvisionnement d’EPI ; cela veut dire que les gens les réutilisent trop de fois. Les EPI sont importants dans les hôpitaux, mais aussi pour l’aide aux personnes âgées, les maisons de retraite et les soins sociaux. Nous parlons ici d’accorder la priorité à l’usage et à l’approvisionnement d’EPI également. »

« Nous avons besoin que les fabricants augmentent leur cadence et accroissent l’approvisionnement. Il y a de vrais problèmes de livraison, compliqués par l’immobilisation au sol de certains avions. Les pays doivent en faire davantage pour coopérer et répartir les EPI en vue d’assurer l’approvisionnement. »

« Nous avons également besoin de plus de formation, cet équipement n’est pas facile à enfiler correctement. C’est un peu comme vous distribuer un équipement de plongée et vous dire de vous mettre à l’eau – vous ne seriez pas rassurés. »

Interrogé sur des exemples où les mesures prises contre le coronavirus semblent plus efficaces, M. Catton a répondu que ce sont les pays et régions accordant la priorité aux tests de dépistage.

« J’ai discuté avec des infirmières de nombreux pays. J’ai été particulièrement impressionné par ce que j’ai entendu de la Chine, de la Corée du Sud et d’autres endroits comme Taïwan. ‘Tester, tester et tester encore’ est vraiment important, mais également contacter les personnes et suivre la propagation du virus. Ils ont fait appel à la technologie pour suivre les déplacements des gens et déterminer les endroits où ils ont pu être en contact avec des personnes infectées. » « Ils sont allés combattre le virus, ont suivi sa piste et ils ont obtenu des résultats. »

Le Directeur général du CII a conclu son intervention en formulant des conseils aux pays susceptibles d’être les prochains sur la liste. « Pour les pays qui ne sont pas encore durement touchés, et je m’inquiète particulièrement pour l’Afrique, ce message est d’une importance capitale : préparez-vous, veillez à avoir immédiatement à disposition des EPI, faites passer le message au public, procédez à des tests de dépistage et isolez les personnes contaminées. »