WS 21

Le CII publie un rapport sur la 75ème Assemblée mondiale de la Santé à Genève, en Suisse

21 Juillet 2022


Le Conseil International des Infirmières (CII) a publié son rapport sur l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) de cette année.

L’AMS est l’organe décisionnel suprême de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et sa réunion annuelle rassemble les délégations des 194 États Membres de l’OMS, ainsi que les représentants des acteurs non étatiques entretenant des rapports officiels.

L’Assemblée, qui avait pour thème « La santé pour la paix, la paix pour la santé », s’est tenue du 22 au 28 mai dans un format hybride, avec un nombre limité de délégués présents en personne au siège à Genève (Suisse).

Le CII entretient des relations officielles avec l’OMS depuis 1948 et continue d’œuvrer en collaboration avec l’Organisation sur de nombreux sujets et projets d’intérêt commun.

Le statut particulier du CII auprès de l’OMS lui permet d’envoyer une délégation à l’AMS, d’assister aux réunions du Comité et aux manifestations parallèles, et de contribuer aux débats à travers des déclarations écrites et orales, qui sont consignées dans le compte rendu officiel de l’Assemblée. La délégation de cette année comptait 70 infirmières de 40 pays, la plupart des délégués participant en ligne.

Howard Catton, le Directeur général du CII, qui a assisté à l’Assemblée en personne, a exprimé sa gratitude à tous les délégués pour leur contribution à l’événement.

« L’ensemble de nos délégués, les infirmières, les représentants des associations nationales d’infirmières et les élèves de notre Global Nursing Leadership Institute, ont très efficacement contribué à l’AMS. Ils ont veillé à ce que les soins infirmiers soient bien visibles et fortement représentés, aidant ainsi le CII à consolider et à renforcer sa position en tant que porte-parole mondial des soins infirmiers. »

« La santé et la paix sont indissociables, et il est gratifiant que l’AMS ait choisie cette année pour thème La santé pour la paix, la paix pour la santé. Nous avons lancé notre campagne #nursesforpeace (Les infirmières pour la paix) dès les premiers jours qui ont suivi l’invasion de l’Ukraine en février, car nous savons à quel point les infirmières jouent un rôle central dans la prestation des soins de santé et la paix. Le thème de l’Assemblée mondiale de la Santé montre que nous sommes pleinement en phase avec l’OMS concernant la nécessité de stabilité, de paix et de cohésion comme condition préalable à la santé. »

« Nous n’avons toujours pas tourné le dos à la pandémie, et il serait tragique de ne pas tirer les enseignements de l’expérience de la COVID-19. Nous devons renforcer nos systèmes de santé pour faire face aux futures pandémies et à toutes les exigences supplémentaires en matière de santé qui se profilent à l’horizon. Tout au long de l’AMS, les infirmières ont proposé des solutions qui collent précisément au programme de santé mondial, et c’est exactement de cela dont il s’agit : des infirmières préconisant des solutions pilotées par des infirmières, car nous savons qu’elles sont efficaces et rentables, et appréciées des patients. »

La délégation du CII est intervenue sur plusieurs points de l’ordre du jour de l’AMS, dont les ressources humaines pour la santé, le renforcement de la préparation et de la riposte de l’OMS aux urgences sanitaires, la prévention et la lutte contre les infections, le problème mondial de la drogue sous l’angle de la santé publique, l’initiative mondiale Santé pour la paix, la prévention et la lutte contre les maladies non transmissibles et la transplantation d’organes et de tissus humains.

Cliquez ici pour consulter le rapport.

Télécharger le communiqué ici