Le CII déclare que la réunion extraordinaire du Conseil exécutif de l’OMS montre que le monde est à un tournant décisif de la pandémie

7 Octobre 2020

cover

Une réunion virtuelle extraordinaire du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la riposte mondiale à la pandémie de COVID-19, a répété que le monde se trouve à un moment critique de la pandémie.

Avec plus d’un million de morts, plus de 35 millions de cas et alors que nous sommes encore au plus fort de la pandémie, l’OMS a appelé les gouvernements à donner des directives fermes, à adopter des stratégies claires et exhaustives, une communication cohérente et à impliquer et autonomiser leurs populations.

Le CII est intervenu lors de la réunion sur l’importance de protéger les agents de santé, à la suite de quoi son Directeur général, Howard Catton, a déclaré :

« Au cours de la réunion, nous avons entendu de nombreux pays évoquer l’accroissement du nombre de cas, la transmission au sein des collectivités et une pression qui continue de s’exercer sur les systèmes de santé. Franchement, nous avons l’impression d’être à un moment véritablement charnière : nous ne maîtrisons toujours pas le coronavirus, et nos agents de santé continuent de subir une énorme pression. »

« Le Conseil exécutif a reconnu l’importante contribution des personnels de santé durant la réunion, et le CII, au cours de son intervention, a insisté sur la nécessité d’accorder la priorité à l’ensemble des personnels de santé et de les protéger. »

« Le vaccin et la stratégie de sortie sont encore loin, et il y a un déficit de financement. C’est pourquoi nous devons redoubler et intensifier davantage nos efforts pour cohabiter avec ce virus, ce qui comprend toutes les choses que nous pouvons faire en tant que personne : se laver les mains, maintenir la distanciation physique et porter un masque. »

« Mais nous avons également besoin que les gouvernements adoptent une approche globale, pour tester, suivre, tracer et placer en quarantaine : c’est la seule façon de nous protéger, de protéger nos systèmes de santé, notre économie et nos précieux agents de santé. »

Télécharger le communiqué de presse ici