Cover

Journée internationale des infirmières : Étude de cas de la semaine

7 Juillet 2020


Réduction des infections sanguines dans une unité de soins intensifs, République de Chypre

Contribution : Stelios Iordanou

Il est largement admis que les infections liées aux soins de santé (IAS) sont une cause importante d'événements indésirables chez les patients hospitalisés. Ces infections constituent une grave menace pour la santé des patients, affectant les résultats des soins ainsi que les taux de mortalité. La situation est particulièrement grave dès lors que les patients suivis dans les unités de soins intensifs (USI) sont victimes de telles infections.

Dans les principaux centres de soins intensifs de la République de Chypre, nous avons tenté de mettre en oeuvre les procédures fondées sur des preuves recommandées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Notre but est de réduire le nombre d'infections sanguines imputables aux cathéters, après qu'une étude en 2015 en ait révélé le nombre élevé.

Des difficultés ont été constatées en ce qui concerne l’application de la recommandation consistant au retrait rapide des cathéters veineux centraux (CVC), principalement en raison de problèmes d'établissement d'un accès veineux périphérique. Afin de respecter pleinement la recommandation des CDC, nous avons fait une recherche dans la littérature et constaté que la canulation veineuse périphérique guidée par ultrasons peut s’avérer extrêmement utile en cas de problèmes d'établissement de l'accès vasculaire périphérique.

Nous avons adopté cette méthode en tant qu’intervention complémentaire aux procédures fondées sur des données probantes du CDC, ce qui signifie que nous avons pu nous conformer pleinement à la recommandation de retirer les cathéters intravasculaires inutiles ou d'éviter les mises en place superflues.

En examinant ensuite les effets de ces changements, nous avons constaté que les taux d'utilisation des CVC, la médiane de l'utilisation des CVC et le nombre d'infections sanguines liées aux cathéters avaient considérablement diminué l’année suivante. Nous avons été surpris de constater que la réduction observée de 74% est plus importante que celle dont il est fait état dans les publications.

La combinaison de ces efforts de prévention a permis d'éviter des infections du sang liées aux cathéters, et nous estimons que plusieurs vies et d’importantes ressources ont été épargnées grâce à ces efforts.

Les infections du sanguines liées aux cathéters comptent maintenant parmi les plus faibles répertoriées dans la littérature publiée. Ces résultats témoignent de la capacité des infirmières à être les premières à promouvoir la santé et des soins de qualité, à mener des interventions avancées et à sauver des vies.

IND image

1. Iordanou S, Middleton N, Papathanassoglou E, Raftopoulos V. Surveillance of device associated infections and mortality in a major intensive care unit in the Republic of Cyprus. BMC Infect Dis. 2017;17(1):607. doi:10.1186/s12879-017-2704-2
2. Keyes LE, Frazee BW, Snoey ER, Simon BC, Christy D. Ultrasound-guided brachial and basilic vein cannulation in emergency department patients with difficult intravenous access. Ann Emerg Med. 1999;34(6):711-714. . Accessed August 4, 2016.
3. Doniger SJ, Ishimine P, Fox JC, Kanegaye JT. Randomized Controlled Trial of Ultrasound-Guided Peripheral Intravenous Catheter Placement Versus Traditional Techniques in Difficult-Access Pediatric Patients. Pediatr Emerg Care. 2009;25(3):154-159. doi:10.1097/PEC.0b013e31819a8946
4. Iordanou S, Middleton N, Papathanassoglou E, Palazis L, Raftopoulos V. Should the CDC’s recommendations for promptly removing unnecessary centrally inserted central catheters be enhanced? Ultrasound-guided peripheral venous cannulation to fully comply. J Vasc Access. July 2019:112972981986355. doi:10.1177/1129729819863556