Cover

Journée internationale de la fille – le CII soutient l’autonomisation des jeunes femmes à travers son Fonds pour l’éducation des fillettes


Aujourd’hui nous célébrons la Journée internationale de la fille ! Cette journée vise à mettre en lumière les besoins et les difficultés auxquels les filles sont confrontées et à y répondre, tout en encourageant leur autonomisation et l’exercice de leurs droits fondamentaux.

Au CII, nous estimons nécessaire de soutenir l’éducation des filles, c’est pourquoi nous avons créé le Fonds pour l’éducation des fillettes (GCEF) en collaboration avec notre fondation, Internationale Florence Nightingale (FIFN). Ce programme aide dans des pays en développement, à l’scolarisation primaire et secondaire des jeunes filles de moins de 18 ans dont les parents infirmiers sont décédés. Depuis sa création, plus de 350 filles ont été inscrites au GCEF. À l’heure actuelle, 72 filles de quatre pays bénéficient du programme.

Annette Kennedy, la Présidente du CII, a déclaré : « Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la fille. Le Conseil international des infirmières soutient cette journée car nous estimons que c’est en instruisant les jeunes femmes que nous leur donnons les moyens de se prendre en charge. À travers notre Fonds pour l’éducation des fillettes, nous soutenons l’scolarisation des filles dans les pays en développement par l’intermédiaire de nos associations nationales d’infirmières, qui fournissent des infirmières mentors pour suivre leur évolution à l’école et à la maison. Les filles ayant reçu une instruction sont des filles en meilleure santé, ayant un avenir plus prometteur, qui contribueront au progrès de leur pays et de sa population. Leur instruction est une étape importante sur la voie de l’égalité et de la croissance économique. J’ai eu le plaisir de rencontrer certaines de ces filles et ce sont de véritables sources d’inspiration. »

Contribuez au GCEF et faites un don ici

Regardez ici les histoires de certaines filles soutenues par le GCEF