DW Interview

Howard Catton, le Directeur général du CII, sur DW TV : « Il est temps que les dirigeants du monde entier s’emparent de la question de l’équité en matière de vaccins du point de vue éthique »

15 Avril 2021


S'exprimant sur la chaîne de télévision Deutsche Welle, après la suspension en Afrique du Sud du vaccin Johnson & Johnson contre la COVID-19, Howard Catton, le Directeur général du Conseil International des Infirmières (CII), a appelé les dirigeants du monde entier à « s’emparer de la question de l’équité en matière de vaccins du point de vue éthique. »

M. Catton a déclaré que les gouvernements du monde entier devraient aider l’Afrique à augmenter la production de vaccins contre la COVID-19 au sein des pays du continent. Il a souligné qu’à l’heure actuelle, 99 % des doses de vaccin distribuées en Afrique sont produites hors du continent.

« Nous sommes très inquiets de l’inégalité flagrante d’accès aux vaccins dans le monde. Seuls 2 % environ de l’ensemble des vaccins distribués l’ont été en Afrique. Les pays riches utilisent leur puissance économique pour acheter des millions de doses de plus que ce dont ils ont besoin, sur tout l’éventail des vaccins, en vue de constituer des réserves et d’en avoir le contrôle. »

« Les conséquences [de cette pratique] sont que l’on voit des personnes plus jeunes et moins vulnérables se faire vacciner dans certains pays à revenu élevé avant les agents de santé en Afrique et les personnes plus vulnérables dans d’autres régions. »

« Il faudra peut-être attendre 2022 ou 2023 pour que l’ensemble de la population de certains pays soit vaccinée. Cette inégalité provoquera la mort d’un plus grand nombre de personnes. Il existe une absence d’autorité morale qu’il revient selon moi aux dirigeants du G20 d’assumer. Ils devraient admettre qu’il est à la fois dans leur intérêt sanitaire et économique de garantir le partage des vaccins. »

Voir les clips d'interview 1 et 2 :

Clip 1 - ici

Clip 2 - ici

Télécharger le communiqué ici