Au nom des infirmières du monde entier, le CII accepte le prestigieux International AIDS Society Presidential Award

8 Juillet 2020

Cover

La distinction vient récompenser « le courage, l’altruisme et le stoïcisme » des infirmières dans la lutte contre le sida et la COVID-19

Mme Annette Kennedy, Présidente du Conseil International des Infirmières (CII), a accepté la distinction la plus prestigieuse décernée par l’International AIDS Society (IAS), au nom des infirmières du monde entier.

L’IAS est la plus importante association mondiale de professionnels du VIH : ses quelque 10 000 membres œuvrent pour réduire l’incidence du VIH dans plus de 170 pays.

Par son « Prix de la présidence », l’IAS entend saluer les succès obtenus par celles et ceux qui témoignent d’initiative et d’excellence en tant que pionniers en première ligne de la riposte au VIH.

Dans sa lettre adressée au CII à l’occasion de la remise du prix, le Président de l'IAS, M. Anton Pozniak, a relevé que « les infirmières ont toujours joué un rôle important dans la lutte contre le VIH. En 2020, elles sont encore une fois montées au créneau pour répondre aux exigences de la pandémie de COVID-19. Les infirmières ont fait preuve d'un courage, d'un altruisme et d'un stoïcisme remarquables non seulement pendant les premières années de l'épidémie de sida et au-delà, mais encore aujourd’hui, face à la COVID-19. Les infirmières, qui ont toujours plaidé avec force pour la raison et pour les droits, ont contribué à l’introduction de changements majeurs dans la prévention et dans les soins. L'année 2020 étant l'Année internationale du personnel infirmier, le moment est idéal pour reconnaître sa contribution. »

Mme Kennedy a déclaré, lors de la remise du prix sur Internet : « Je suis ravie et honorée d'accepter ce prix au nom des infirmières du monde entier, en reconnaissance de leur soutien indéfectible aux personnes vivant avec le sida. Depuis le début, les infirmières ont été étroitement associées aux soins prodigués aux personnes atteintes du VIH et ont toujours été à leurs côtés dans les dures batailles qu’il a fallu mener. Des progrès étonnants ont été réalisés depuis les premiers jours. Les soins infirmiers ont toujours été un pilier central des efforts pour permettre aux personnes vivant avec la maladie de mener une vie digne, heureuse et épanouie. Une bonne partie des progrès réalisés au cours des dernières décennies est à mettre au crédit du travail fantastique réalisé par l'IAS, une organisation à laquelle le CII est fier d'être associé alors même que la lutte contre les maladies infectieuses se poursuit. La pandémie de COVID-19 nous montre que les leçons tirées aux premiers jours du sida n’ont rien perdu de leur actualité. Le prix de l’IS mettra du baume au cœur des millions d'infirmières du monde entier à nouveau engagées dans la lutte pour endiguer un virus dangereux et très contagieux. »

  • Parallèlement, plusieurs infirmières membres de l'Association of Nurses in AIDS Care (ANAC) participent, cette semaine, à la 23e Conférence internationale sur le sida, qui se tient cette année de manière virtuelle. Les membres de l'ANAC participeront à plusieurs séances importantes de la Conférence, ce qui représente un progrès notable pour la visibilité et la reconnaissance des infirmières dans le cadre de la riposte mondiale au VIH/sida. Dans le même cadre, l’International AIDS Society organisera une Conférence virtuelle sur la COVID-19, le vendredi 10 juillet. Cette conférence est gratuite et ouverte au public, mais l'inscription est obligatoire. Toutes les séances seront axées sur la recherche, la politique et les enseignements tirés de la COVID-19 sur le terrain. Le professeur LaRon E. Nelson, membre de l'ANAC, participera à une séance consacrée aux effets de la COVID-19 dans le secteur de la santé (16 heures EST).

Télécharger la communiqué de presse ici.