Action de Women Deliver pour donner priorité au traitement du diabète pendant la grossesse

Women Deliver

Le CII a rejoint l’appel à l’action lancé par Women Deliver en vue de donner la priorité au traitement du diabète pendant la grossesse pour sauver des vies, améliorer la santé maternelle et enrayer la transmission intergénérationnelle des maladies non transmissibles. Le diabète pendant la grossesse est un problème de santé sous-estimé et négligé malgré ses répercussions graves sur les femmes, sur les nouveau-nés et sur les enfants tout au long de leur vie.

  • Le diabète pendant la grossesse est l'une des affections les plus courantes observées pendant la grossesse : il touche environ une naissance sur sept dans le monde.
  • La maladie aggrave le risque de complications potentiellement mortelles pendant la grossesse : hémorragie, hypertension, dystocie ou infection, par exemple. Elle augmente également les risques de mortinatalité et d’autres menaces graves pour la santé des nouveau-nés, y compris les décès dus à des problèmes respiratoires et l’invalidité permanente.
  • Le diabète pendant la grossesse est le marqueur le plus fiable du diabète de type 2, des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux chez les femmes. Les enfants nés de femmes atteintes de diabète pendant leur grossesse sont huit fois plus susceptibles de développer un diabète de type 2 ; ils sont aussi davantage susceptibles d'être obèses à l'adolescence ou à l'âge adulte.
  • Faute d’attention et d’action concertées, le fardeau du diabète pendant la grossesse est appelé à s’aggraver encore, compromettant les progrès vers la réalisation des Objectifs du développement durable ainsi que la santé et le bien-être pour tous.
  • On compte actuellement dans le monde plus de 200 millions de femmes atteintes de diabète, un chiffre qui devrait passer à 308 millions d'ici à 2045.
  • Le problème du diabète pendant la grossesse n’est pas limité aux pays ou régions riches. Il s’agit d’un problème grave et de plus en plus préoccupant dans toutes les régions du monde et affectant tous les niveaux de revenu : 92 % des cas sont signalés dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Les conséquences de l'inaction face au diabète pendant la grossesse sont claires : un recul en ce qui concerne les décès maternels et infantiles évitables ; la prévalence accrue des maladies non transmissibles à tous les âges ; et – vu le coût des maladies chroniques – une charge supplémentaire pour les systèmes de santé. Près de cent acteurs de la société civile, du secteur privé, de la profession médicale et du milieu universitaire ont déjà signé notre appel. Mais pour que notre appel ait vraiment l'impact escompté, il a besoin du soutien de toutes les grandes parties prenantes – et donc du CII !

L’appel à l’action est à lire ici.

Nous vous invitons à nous rejoindre dans la défense de la santé et des droits des femmes et des enfants dans ce dossier crucial ! Pour toute question, écrire à Darcy Allen