Leadership par la négociation

LE PROJET SUR LES QUALITÉS DE DIRECTION ET D'ANIMATION APPLIQUÉES À LA NEGOCIATION

Le projet sur les qualités de direction et d'animation appliquées à la négociation a été développé dans une majorité des régions du CII: Afrique, Asie, Caraïbes, Amérique latine, Moyen-Orient et Russie. Le contenu et les modules de l'atelier ont été adaptés aux besoins de formation des infirmières et des associations membres directement impliquées.

RUSSIE

Le premier atelier du projet de 4 ans (2011-2014) sur les qualités de direction et d’animation appliquées à la négociation (LIN) en Russie a eu lieu avec grand succès dans la ville de Souzdal (Région Ivanova), au mois de juin 2011. Le projet LIN de la Russie est rendu possible grâce à la collaboration entre l'Association nationale des infirmières russes (RNNA), Vårdförbundet (L'Association suédoise des professionnels de la santé), et le CII. L'objectif est de préparer les infirmières chefs à maîtriser les compétences de négociation et être capable d'influencer les politiques de santé et des soins infirmiers. Parmi les sujets abordés: la communication, la gestion financière, le droit sur le lieu de travail, le marketing, les négociations, la structure/les forces/les priorités de l’ANI, les médias, et le développement de projets. Trente infirmières provenant de 17 des 52 régions de Russie ont participé à l'atelier. La diversité des régions concernées est une réussite importante et a été rendue possible grâce au dévouement de la RNNA dans la promotion et la croissance du projet. Au cours des quatre prochaines années tous les participants entreprendront un projet portant sur les questions du bien-être socio-économique et le renforcement des associations d'infirmières. Après avoir terminé avec succès le programme, les participants recevront les crédits internationaux de formation continue aux soins infirmiers (ICNECs). Le lieu des futurs ateliers du LIN changera vers d'autres régions au sein de la Russie au cours de la période de quatre ans.

Lin-Russia2010En 2010, la dernière année du précédent projet de 4 ans sur les qualités de direction et d’animation appliquées à la négociation (2007-2010) a été organisée par l’Association des infirmières professionnelles d’Omsk (Sibérie) en Russie. Parmi les participants figuraient la Présidente de l’Association nationale des infirmières russes, Mme Valentina Sarkisova, avec six présidents régionaux et vice-présidents. Un total de 30 participants venus de 6 régions. Le dernier atelier a porté sur : la formation des adultes, le marketing, la négociation, les médias, la santé et la sécurité au travail, les systèmes de récompense, l’infirmière-entrepreneur, le développement des associations d’infirmières, le bien-être socio-économique, les projets actuels et futurs. Au cours de la période de quatre ans tous les participants ont entrepris un certain nombre de projets relatifs au renforcement des associations d’infirmières et aux questions de bien-être socio-économique. De nombreux participants ont fait part d’un succès considérable notamment en augmentant le nombre de membres de leurs associations d’infirmières.

Avec tout le matériel de l’atelier traduit au russe, les diplômés du projet sur les qualités de direction et d’animation appliquées à la négociation continuent d’offrir des éléments du projet au sein de leur organisation et de la région de la Russie.

AMERIQUE LATINE

Le projet lancé par le CII dans le domaine des conditions d'emploi et de travail, qui porte sur l'application des qualités de direction et d'animation à la négociation, a été développé en Amérique latine. Les associations nationales d'infirmières (ANIs) qui ont participé à la dernière phase  du projet, la phase IV , sont entre autres celles des pays suivants: Bolivie,  Colombie, Cuba, Guatemala, Nicaragua et Paraguay. Les associations impliquées dans les phases II et III ont été entre autres celles du Chili, de la République dominicaine, de l'Equateur, du Honduras, de Panama et de El Salvador.

Les objectifs du projet sont les suivants:

  • apporter un soutien aux associations nationales d'infirmières dans les efforts qu'elles déploient pour montrer la voie à suivre en matière de fourniture de soins de santé et de défense des intérêts de la profession infirmière;

  • apporter des connaissances et une expérience dans le domaine de la négociation;

  • fournir des connaissances de base en sciences économiques et en gestion.

Le programme d'activité, prévu pour se dérouler sur 26 mois, comprend deux séminaires nationaux organisés à un an d'intervalle, période pendant laquelle les 30 participants par association sont chacun chargés de mener à bien, sur leur territoire local respectif, un projet se situant dans le prolongement du séminaire. Ils font partager à d'autres la formation qu'ils ont eux-mêmes reçue, multipliant ainsi l'impact du projet et/ou renforçant les bases de l'activité de leur ANI (par ex. détermination des questions prioritaires, révision des Statuts, amélioration de la gestion financière et meilleure définition des responsabilités).

Un soutien logistique est fourni aux participants afin de faciliter les activités de communication et d'enseignement; de même, une aide financière leur est apportée afin qu'ils puissent reproduire le matériel pédagogique qui leur a été fourni. Les coordonnateurs nationaux dispensent également une formation complémentaire aux techniques d'éducation des adultes, de communication et de négociation, de manière à ce que chaque association puisse disposer d'une équipe de spécialistes compétents dans ces domaines-clés.

Ce projet du CII a été co-parrainé par l'Organisation des infirmières danoises et financé par le Conseil de coopération pour le développement international dans le cadre d'un accord (subvention globale) avec l'Agence danoise pour le développement international (DANIDA).

Depuis le lancement du projet, l'impact de ce dernier est déjà concret et mesurable en termes d'augmentation du nombre des membres des ANIs concernées, de décentralisation, de démocratisation, de publicité, d'influence, d'efficacité, de rapidité de réaction, d'activité et de satisfaction des besoins.

Au Costa Rica, le CII a appliqué son projet grâce à l'aide financière et technique directe de l'Organisation des infirmières danoises. Le premier séminaire national organisé dans ce pays a eu lieu en septembre 1998.

AFRIQUE

Le soutien des donateurs a facilité l'élargissement du projet à d'autres régions du monde. Avec le coparrainage de l'Organisation des infirmières danoises, ce programme de formation a été adapté aux besoins des infirmières sud-africaines - la Democratic Nursing Organization of South Africa (DENOSA). Le Conseil de coopération pour le développement international a fourni les fonds nécessaires.

Les objectifs de ce projet sont entre autres les suivants:

  • apporter un soutien aux membres de la DENOSA dans les efforts qu'ils déploient pour montrer la voie à suivre en matière de soins de santé et de défense des intérêts de la profession infirmière;

  • apporter des connaissances et une expérience dans les domaines de la négociation et des conditions d'emploi et de travail;

  • fournir des connaissances de base en sciences économiques et en gestion.

Les activités de 1998 comportaient quatre modules "ciblés" sur les dirigeantes et le personnel de la DENOSA. Chaque participante était responsable de la mise en oeuvre d'un projet local dans le prolongement du séminaire, axé sur un besoin prioritaire des infirmières affiliées et/ou de l'association elle-même.

PACIFIQUE SUD

Un projet d'application des qualités de direction et d'animation appliquées à la négociation a été développé dans le Pacifique Sud, grâce au co-parrainage de l'Association suédoise des professionnels de la santé. Quatre associations nationales d'infirmières - Iles Cook, Fidji, Samoa et Tonga - ont participé à ce programme de formation. Un séminaire régional a été organisé en juillet 1998. Le projet a pour objectif de:

  • faire jouer un rôle moteur aux infirmières dans les domaines de la santé et du travail;

  • renforcer l'assise financière et le système d'organisation des ANIs

Là encore, chaque participante était chargée de mettre en oeuvre un projet local dans le prolongement du séminaire afin que le projet général puisse avoir un effet multiplicateur.

Les associations nationales d'infirmières ont reconnu que si leurs affiliées veulent pouvoir atteindre leurs objectifs professionnels, elles ont avant tout besoin de conditions de travail adéquates et d'une juste rémunération de leurs compétences. Le recrutement et la fidélisation de praticiennes qualifiées est prioritaire pour les organisations de soins de santé. L'élargissement des connaissances des infirmières dans le domaine des conditions de travail et le développement de leurs capacités de négociation sont vitaux si l'on veut pouvoir assurer des soins de santé de qualité. L'enseignement et la formation indispensables à cet effet sont l'une des priorités du programme du CII relatif aux conditions d'emploi et de travail des infirmières.

Mise à jour le Vendredi, 19 Juillet 2013