• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Background

Contexte

Tout au long de la dernière décennie, le CII a pris à cœur de répondre au besoin, exprimé par ses associations membres, de changer et d'améliorer la façon dont les infirmières sont préparées aux fonctions de management et de direction. Le CII est pleinement conscient du fait que le leadership est un élément essentiel d'une gestion moderne.

Le contexte général des soins infirmiers et de la santé a subi des modifications rapides. Les réformes du secteur de la santé touchent de nombreuses régions du monde. Cette tendance va en s’accélérant. Des institutions telles que l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), la Banque mondiale ou l’Organisation mondiale de la santé insistent sur la réforme de la santé, car elle est perçue comme un des éléments du vaste processus de restructuration sociale et politique.

Les réformes de la santé ont une influence considérable sur les soins infirmiers. Les états sont déterminés à améliorer la situation sanitaire de leurs populations; ils veulent aussi tirer le maximum de profit de l'argent investi dans la santé, dont les besoins croissent parallèlement au durcissement des contraintes budgétaires.

Dans la plupart des nations non-industrielles, les infirmières (et bien souvent les sages-femmes) sont les seules à proposer des soins de santé réguliers dans les zones rurales et urbaines déshéritées. L'essentiel des soins de santé dans ces zones est fourni et géré par des infirmières. Dans d'autres pays, elles constituent des fournisseurs majeurs de soins de santé dans des contextes aussi bien communautaire qu'hospitalier. Elles planifient les services, allouent et gèrent les ressources, contribuent au développement des politiques de santé et à la prise de décision par leur savoir et leur connaissance des besoins en matière de santé.

Si l'on veut que les réformes des politiques et institutions de santé aient quelque chance de succès, il faut intégrer les infirmières à ces processus de réforme. Celles qui occupent, ou occuperont, des fonctions importantes en termes de leadership et de gestion doivent être bien préparées à la formulation des politiques, au travail efficace au sein d'équipes interdisciplinaires, à la planification et à la gestion de services performants et rentables ainsi qu'à l'implication des communautés et des principaux intervenants dans la planification et l'administration des soins de santé; elles doivent de plus être en mesure de préparer d'autres dirigeantes et leaders infirmières à prendre la relève.

L'expérience montre que les réformes du secteur de la santé s'étendent à un rythme dont beaucoup infirmières n'ont pas conscience et auquel elles ne sont pas préparées.

Les infirmières doivent parfaitement comprendre le contexte et le but des réformes; elles doivent avoir une vision claire du chemin que vont prendre la santé et les soins infirmiers dans leur pays, et doivent pouvoir planifier et maîtriser le changement; elles doivent enfin être assez fortes et sûres d'elles pour rester dynamiques et sur le qui-vive dans un environnement en mutation constante - gageure et stress tout à la fois.

Il s'agit là souvent d'un défi difficile à relever pour de nombreuses infirmières qui ont reçu une formation hiérarchisée; d'autre part, les structures de santé n'ont jamais vraiment promu le rôle des infirmières ni des femmes en général, malgré leur rôle déterminant dans les soins de santé. Les infirmières se sentent donc souvent impuissantes, dénuées des aptitudes nécessaires aux responsabilités qu'elles assument cependant.

En outre, les infirmières sont souvent considérées comme attachées à la tradition et réactives, et ne sont pas perçues comme des leaders qui pourraient contribuer de façon significative au développement et à la gestion des politiques de santé. Leur potentiel, leur capacité d'agir sur d'autres plans leur échappe bien souvent. Le programme Diriger le Changement™ vise précisément à changer à cet état de fait.

Ces programmes régionaux et nationaux font partie d'une initiative plus vaste du CII visant à la préparation des infirmières à des rôles de leadership, compte tenu du climat actuel de réformes du secteur de la santé. L'idée de base est que les qualités nécessaires aux positions de direction et de gestion doivent être développées par des programmes de formation ciblés, et ce au niveau national. Cependant, des projets au niveau national et régional peuvent contribuer à cette responsabilité nationale, par le biais de collaboration avec des leaders (ou des leaders potentiels) issus de différents pays, afin de:

  • Approfondir la compréhension par les infirmières des réformes de santé au niveau international, et ce que cela entraîne pour les dirigeantes infirmières; et
  • Développer des aptitudes et des stratégies de gestion, de leadership et de formulation de politiques qui auront un effet au niveau des organisations et des pays.

Il faut retenir que les infirmières doivent être formées à la fonction politique et aux fonctions de gestion et de leadership, non seulement dans le secteur des soins infirmiers, mais dans le secteur de la santé en général. La portée accrue et le rythme accéléré des réformes de santé rendent cette démarche particulièrement urgente.

Les objectifs principaux du DLC™ visent à améliorer l’efficacité dans les activités suivantes

  • La formulation de politiques et la prise de décision en matière de gestion de la santé.
  • Les qualités de direction et de gestion autant dans le cadre des soins infirmiers que dans les services de santé en général.
  • Le développement de services infirmiers de qualité et à moindre coût.
  • La formation de la nouvelle génération de dirigeantes, qu’elles soient infirmières ou non.
  • Le développement durable.
  • La collaboration avec les équipes de santé et de gestion.
  • L'évolution des programmes de formation en soins infirmiers.
  • Le système des réseaux nationaux, régionaux et internationaux.
Mise à jour le Lundi, 12 Avril 2010