Coin de la presse Nouveautés
What's New

Ambassadeurs et partenaires de longue date rendent hommage au Fonds pour l’éducation des fillettes

GCEF 1

Le dixième séminaire des coordonnateurs nationaux du Fonds pour l’éducation des fillettes s’est tenu à Genève en novembre 2014. À cette occasion, plusieurs ambassadeurs se sont associés aux partenaires financiers de longue date du Fonds, aux membres du Conseil de fondation de la Fondation internationale Florence Nightingale et au personnel du CII pour rendre hommage à l’action du Fonds et pour en apprendre davantage sur son impact et ses résultats depuis son lancement en 2005. Après les présentations parfois émouvantes faites par les coordonnateurs nationaux, les ambassadeurs des quatre pays concernés – Kenya, Ouganda, Swaziland et Zambie –, et des pays dont les ANI soutiennent fermement le projet – États-Unis, Norvège et Suède – se sont engagés, de même que le responsable de projet de la Fondation Symphasis, à poursuivre leur soutien et leur solidarité. Avec plus de 300 diplômées depuis 2006, le Fonds a contribué à la baisse tant du taux d'abandon scolaire que des grossesses parmi les jeunes bénéficiaires du projet.

Participants : S.E.Mme Pamela Hamamoto, ambassadeur, représentant permanent des États-Unis d’Amérique auprès des Nations Unies à Genève ; S.E.Mme Encyla Sinjela, ambassadeur, représentant permanent de la République de Zambie ; S.E.M. John Kakonge, ambassadeur, représentant permanent de la République du Kenya ; S.E.Mme Rossette Nyirinkindi Katungye, ambassadeur, représentant permanent adjoint de la République d’Ouganda ; S.E.M. Steffen Kongstad, ambassadeur, représentant permanent de la Norvège ; Mme Jennifer J. Neves, chargée d’affaires, Mission permanente du Royaume du Swaziland ; Mme Katarina Martholm Fried, conseiller, Mission permanente de la Suède ; M. Thomas Albert, chef de projet, Fondation caritative Symphasis ; Dr. Patrizia Carlevaro, membre du Conseil de la FIFN ; Mme Linda Carrier-Walker, membre du Conseil de fondation de la FIFN ; Mme Jean Barry, infirmière consultante au CII ; Mme Maite Martinez, coordinatrice des politiques au CII. Les représentants permanents du Danemark et du Japon s'étaient excusés, de même que Mme Paula DeCola, de la société Pfizer.

Les présentations sont disponibles à l'adresse suivante : www.icn.ch/projects/girl-child-education-fund/

Mise à jour le Mardi, 16 Décembre 2014
 

Voeux de fin d'année 2014

                             Pierre Théraulaz - Membre du Conseil d'administration du CII

 

 

Mise à jour le Lundi, 15 Décembre 2014
 

ICN Board’s statement on Ebola

ICN President Judith Shamian delivers the ICN Board’s statement on Ebola

Mise à jour le Lundi, 15 Décembre 2014
 

Infirmières élues à l'Institut de Médecine

Dr Stephanie Ferguson, PhD, RN, FAAN, directrice du programme Diriger le changement du CII et de l’Institut international CII-Burdett du Leadership en soins infirmiers (GNLI), et Dr Sheila Tlou, PhD, RN, Membre de faculté de l’Institut international CII-Burdett du Leadership en soins infirmiers et directrice régionale pour l'Afrique orientale et australe de l'ONUSIDA, ont été élues en tant que membres de l'Institut de Médicine (IOM). L’élection à l’IOM est considérée comme l'un des plus grands honneurs dans les domaines de la santé et de la médecine et reconnaît les personnes qui ont fait preuve de réussite professionnelle exceptionnelle et d’engagement de service. D'autres infirmières ont été élues : Margaret Heitkemper, PhD, RN, FAAN, professeur et cheffe des soins infirmiers bio comportementaux, systèmes des soins et de santé bio comportemental, École des sciences infirmières, Université de Washington, Seattle; et Kathleen Marie Potempa, PhD, RN, FAAN, doyenne et professeur à l'Université du Michigan, École des Infirmières, Ann Arbor.

Mise à jour le Mercredi, 22 Octobre 2014
 

Le 4e Congrès international sur la violence dans le secteur de la santé

Le 4e Congrès international sur la violence dans le secteur de la santé se tiendra du 22 au 24 octobre à Miami (États-Unis).  Le thème de la conférence sera : « Sûreté, sécurité et bien-être pour tous ». Les agressions et la violence au travail dans le secteur des services de santé et sociaux sont particulièrement problématiques : elles nuisent à la qualité de vie professionnelle du personnel, compromettent l’efficacité des organisations touchées et, en dernière analyse, ont des effets négatifs sur la prestation et la qualité des soins. Ces problèmes, très courants dans les institutions de santé, concernent tous les groupes professionnels du secteur.

 

Mise à jour le Mardi, 21 Octobre 2014
 

11 octobre : Journée internationale de la fille

Cette année, le thème de la Journée internationale de la fille est « Autonomiser les adolescentes pour mettre fin au cycle de la violence ». Ce thème reflète l’importance qu’il y a à investir dans les adolescentes et à les aider à voler de leurs propres ailes, tout en éliminant les différentes formes de violence qu’elles subissent. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les femmes moins les scolarisées sont généralement davantage exposées à la violence que les femmes plus instruites. Par l’intermédiaire de son Fonds pour l’éducation des fillettes, le CII finance, dans des pays en voie de développement, la scolarité de jeunes filles de moins de 18 ans orphelines d’infirmières. Faites un don pour soutenir les infirmières africaines et assurer l’avenir de leurs filles !

Mise à jour le Mercredi, 08 Octobre 2014
 

10 octobre : Journée mondiale de la santé mentale

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, le CII propose aux infirmières et à leurs associations nationales d’adopter les mesures suivantes pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination des personnes atteintes de troubles de santé mentale et pour contribuer à la santé mentale pour tous:

  • Promouvoir la santé mentale et prévenir la maladie.
  • Améliorer l’accès aux services de santé mentale.
  • Promouvoir la participation de la communauté à la planification, à la gestion et à l’évaluation des services de santé mentale.
  • Influencer les décideurs politiques et le public dans le sens d’une transition des soins institutionnels vers les soins de santé primaires, par le biais de programmes communautaires et du transfert de tâches.
  • Répondre aux besoins en formation à la santé mentale.
Mise à jour le Mercredi, 08 Octobre 2014
 

Déclaration sur la peine de mort

À l’’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, le Conseil international des infirmières (CII) affirme fermement sa position dans laquelle il est exclu que des infirmières prennent part de manière volontaire à quelque action délibérée que ce soit visant à infliger des souffrances mentales ou physiques à autrui. Les infirmières ne doivent pas non plus participer, directement ou indirectement, à la préparation ni à l’application d’exécutions capitales.

Mise à jour le Mercredi, 08 Octobre 2014
 

Archives

Mise à jour le Vendredi, 18 Octobre 2013