Coin de la presse Nouveautés What's new - Archives Le recrutement d’infirmières formées en quatre ans à l’université entraîne une diminution des décès de patients suite aux interventions chirurgicales simples

Le recrutement d’infirmières formées en quatre ans à l’université entraîne une diminution des décès de patients suite aux interventions chirurgicales simples

Une nouvelle étude du Centre des résultats et recherches en santé de la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Pennsylvanie montre que les décès de patients après des interventions chirurgicales communes diminuent à partir du moment où les hôpitaux embauchent davantage d’infirmières diplômées au niveau du bachelor.

Dans le numéro de mars de Health Affairs, les chercheurs en effet montrent qu’en employant 10% de plus d’infirmières ayant suivi une formation supérieure en quatre ans, les 134 hôpitaux de Pennsylvanie participant à l’étude auraient pu sauver les vies de 500 patients après des interventions de chirurgie générale, vasculaire et orthopédique.

Moins de la moitié des infirmières des États-Unis (45%) sont titulaires d’un diplôme de bachelor, d’après les dernières statistiques datant de 2008.

L'étude ne dit pas pour quelles raisons précises davantage de patients survivent aux interventions chirurgicales. Mais, dans des travaux antérieurs, le Centre avait déjà montré que la présence d’infirmières mieux formées garantit une meilleure surveillance : elles perçoivent, à temps, les changements subtils dans l’état des patients, indicateurs de complications potentiellement mortelles.

Comme l’explique l’American Association of Colleges of Nursing, « la formation aux soins infirmiers de niveau bachelor englobe toute la matière enseignée dans les programmes et diplômes de formation en deux ans, à quoi s’ajoute un traitement approfondi des sciences physiques et sociales, la recherche en soins infirmiers, la santé publique et communautaire, la gestion des soins infirmiers et les sciences humaines. Les cours supplémentaires améliorent la capacité de perfectionnement professionnel des futures infirmières, les préparent à un domaine de pratique plus étendu et leur permettent de mieux comprendre les aspects culturels, politiques, économiques et sociaux qui les affectent patients et déterminent la prestation des soins de santé. »

Mise à jour le Lundi, 29 Avril 2013