• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Coin de la presse Nouveautés What's new - Archives La relance de l’action mondiale pour un monde sans tabac

La relance de l’action mondiale pour un monde sans tabac

En mars 2012 à Singapour, Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, a prononcé un discours fort sur « la relance de l’action mondiale pour un monde sans tabac », à l’occasion de la 15e Conférence mondiale sur le tabac ou la santé.

Dans son allocution, le Dr Chan va droit au but :

Le tabagisme est la principale cause de mortalité évitable dans le monde. Nous le savons, statistiques à l’appui, sans l’ombre d’un doute. Dans un monde soumis aux bouleversements économiques, dont la population vieillit, où les maladies chroniques sont en augmentation et où les dépenses médicales explosent, il devient encore plus impératif de lutter contre une cause de morbidité et de mortalité aussi considérable et entièrement évitable.

Nous savons que le tabac nuit directement à la santé des consommateurs de multiples façons. Nous savons que les produits du tabac tuent ceux qui les consomment.

Nous savons que cette fumée, à l’image d’un tueur aveugle, tue des innocents forcés de respirer un air pollué par des centaines substances chimiques toxiques. Nous savons ce que l’exposition au tabac pendant la grossesse fait au fœtus, une autre victime innocente et entièrement impuissante.

Nous savons que la consommation de tabac n’est pas un choix. C’est une addiction puissante.  Le choix véritable doit se faire entre tabac ou santé.

Critiquant les manœuvres tactiques des fabricants de cigarettes, le Dr Chan a appelé la société à agir dès lors que les gouvernements n’assument pas leurs responsabilités.

L’expérience a montré que, lorsque la volonté politique d’un gouvernement fait défaut ou faiblit face à la pression de l’industrie, les coalitions d’associations de la société civile peuvent reprendre la main et avoir le dernier mot. Nous avons besoin de cette indignation, de cette colère.

Il est indispensable d’agir sur l’opinion publique. Si des mesures fortes de lutte antitabac font gagner des voix, les politiciens les soutiendront et feront face à l’industrie.

Le Dr Chan a conclu son allocution par son propre message publicitaire à l'intention de l’industrie du tabac.

«Nous avons fait du chemin. Nous ne nous laisserons pas intimider par votre harcèlement. Vos produits tuent près de 6 millions de personnes chaque année. Votre industrie tue et intimide, mais elle n’est pas invulnérable. Messieurs les industriels du tabac, le nombre et la détermination de vos ennemis de la santé publique nuiront à votre santé.»

... Nous pouvons et nous devons stopper net la contribution massive de l’industrie à la maladie et à la mort.

Le discours intégral est consultable à l’adresse suivante : www.who.int/dg/speeches/2012/tobacco_20120320/fr/index.html.

Mise à jour le Mardi, 29 Mai 2012