• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Coin de la presse Nouveautés What's new - Archives 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La recherche montre que, parmi les personnels du secteur de la santé, les infirmières sont les plus exposées au risque de la violence au travail. Traditionnellement, de nombreuses cultures tolèrent ou couvrent la violence physique, le harcèlement sexuel ou les violences verbales perpétrés contre les femmes, bien qu’il s’agisse de violations de leurs droits humains. En outre, les infirmières acceptent le plus souvent passivement les abus et la violence comme faisant partie de leur travail – un point de vue qui est parfois partagé par le public et les autorités judiciaires. 

La non-dénonciation des cas empêche la conception et l’application de stratégies efficaces de réduction de la violence au travail. On part du principe que les infirmières doivent s’accommoder de la violence. Or, on compte encore trop peu de programmes de formation du personnel infirmier à l’identification des situations potentiellement dangereuses et à la conception de mécanismes efficaces de traitement et de suivi des agressions.

Le CII a préparé des lignes directrices sur la manière d’affronter la violence au travail ainsi qu’une prise de position sur les abus et violences à l'encontre du personnel infirmier.

Autres ressources :

 

 

 

 

Mise à jour le Vendredi, 23 Novembre 2012