Que faisons-nous ? Plaidoyer Les professionnels de la santé de Bahreïn Les professionnels de la santé de Bahreïn

Les professionnels de la santé de Bahreïn

  • 29 mars 2013: Une cour d'appel à Bahreïn a annulé les condamnations des 21 infirmières, médecins et autre personnel hospitalier qui avaient été condamnés en novembre 2012 à trois mois de prison ou à une amende pour avoir porté secours et traité des manifestants blessés au cours des manifestations de 2011 contre le gouvernement, ainsi que pour avoir participé à des assemblées illégales.

  • 11 mars 2013: En février 2013, Médecins pour les droits de l'homme a rapporté que le Ministère de la Santé de Bahreïn a mis fin aux services des huit professionnels de la santé au 31 janvier, pour des condamnations dans le cadre de la prestation de soins médicaux aux manifestants lors du Printemps arabe de 2011. Parmi les sept médecins et les infirmières licenciés, quatre purgent également des peines de prison, allant de un à cinq ans. Le Centre de Bahreïn pour les droits de l'homme rapporte que les services de santé ont été militarisés et que plus de 90 membres du personnel médical, y compris des infirmières, ont été pris pour cible, certains ayant été arrêtés et torturés pour avoir prodigué des traitements aux manifestants blessés.
  • 28 Novembre 2012: Vingt-trois professionnels de la santé, dont des infirmières, ont été condamnés à trois mois de prison ou une amende par le Tribunal pénale de première instance de Bahreïn pour rassemblement illégal au cours du Printemps arabe.
  • 19 octobre 2012: le CII continue de suivre le sort des professionnels de la santé en état d'arrestation à Bahreïn depuis 2011. Alors que certains ont vu leur peine annulée, l’infirmier Hassan Maatoq, entre autres, est toujours en prison. Arrêté le 24 mars 2011, Matooq a été condamné à trois ans de prison pour rassemblement illégal et pour la diffusion de photos manipulées de blessés. En outre, une infirmière dentaire Halima Abdulaziz Al-Sabag a été arrêtée le 15 octobre 2012, après avoir assisté en début de cette année à son procès d'appel contre la peine d'un an d'emprisonnement. ICN réitère son appel au Royaume de Bahreïn pour protéger les travailleurs de la santé dans l'exercice de leur devoir, lequel consiste à prodiguer des soins en temps de paix ou en temps de conflit. La position du CII est que les infirmières ont l'obligation de protéger, respecter et promouvoir activement les droits de santé des personnes, en tout temps et en tout lieu, indépendamment de la race, de la couleur, de la croyance et de l’appartenance politique.

  • Entre soulagement et préoccupation :  neuf professionnels de la santé de Bahreïn libérés  (14 juin 2012). Lire plus...
  • Les dirigeants mondiaux pour la santé exhortent la libération des professionnels de la santé de Bahreïn (21 mai 2012). Lire plus...

  • Le prochain procès des 20 professionnels de la santé au sujet des allégations quant au fait d'avoir aidé l'insurrection de Bahreïn a été reporté au 14 juin 2012, selon l'avocat de la défense, Jalila al-Sayed.

  • Lettre du CII pour sa Majesté Shaikh Hamad bin ‘Issa Al Khalifa, Roi de Bahreïn (8 mars 2012). Lire plus... (En anglais uniquement)

  • Le procès en appel des 20 professionnels de la santé a repris à Bahreïn le 8 mars 2012 devant la Cour pénale civile de cassation, lire plus...

  • Le procès des professionnels de la santé reprend. Lire plus...

  • Information de la part d'Amnesty International concernant les professionnels de la santé à Bahreïn (8 décembre 2011). Lire plus...
  • Information au sujet de l’audience du 23 octobre 2011 - Royuame de Bahrein. Lire plus...

  • Bahreïn : jugements contre des professionnels de la santé cassés. Lire plus

  • 'La communauté des soins infirmiers met la pression sur le Bahreïn' . Une interview exclusive avec David Benton, CEO du Conseil International des Infirmières. (En anglais uniquement)

  • Le CII vous demande de joindre votre voix aux demandes de lever les condamnations de prison injustes et inacceptables prononcées à l’égard d’infirmières du Bahreïn. Lire plus...

  • Les condamnations des infirmières et autres professionnels de la santé au Bahreïn sont injustes et inacceptables déclare le Conseil international des infirmières. (30 septembre 2011). Lire plus...

  • Les chefs de file des infirmières et des médecins appellent les autorités de Bahreïn à garantir un procès équitable à 47 médecins et infirmières qui seront jugés pour avoir soigné des manifestants blessés lors des récents troubles politiques dans ce pays. Lire plus...
manipulées Normal 0 21 false false false FR-CH X-NONE X-NONE
Mise à jour le Jeudi, 04 Avril 2013