• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Notre Vision

La Prise de position sur la vision du CII a été développée pour marquer le centenaire du CII et la progression vers un nouveau centenaire et un nouveau millénaire. Mais en quoi consiste une vision et quel but veut-elle atteindre ?

Une vision est une image irrésistible du futur idéal qui incarne les plus hautes aspirations d'un groupe ou d'une organisation, exprimée de façon claire, forte et confiante. C'est ce que le futuriste Clement Bezold appelle « le futur du cour ». C'est plus qu'une idée. Lorsque les gens veulent suivre une vision, elle devient une puissante source d'inspiration qui pousse le présent dans la direction du futur envisagé, agissant comme une prophétie personnelle.

La force d'une vision réside dans sa capacité à motiver et regrouper l'effort. Lorsque les gens s'engagent dans une vision, ils iront au maximum de leurs possibilités et de celle de leur organisation pour que cette vision se réalise. Elle élève les aspirations de chacun et donne un but à l'activité collective. Elle crée un « grand tableau » du « chemin à suivre » qui donne plus de sens aux activités quotidiennes.

Pour qu'une vision soit une véritable force dans le cour des gens, elle doit :


Être légitime

Une vision ne pourra jamais être imposée. Pour qu'elle ait un pouvoir émotif, elle doit être intérieurement acceptée par tous. Cette légitimité peut venir de plusieurs facteurs, tels que l'engagement personnel pour la façonner, un grand respect pour le chef ou le groupe qui la propose ou la conviction que c'est la véritable expression des aspirations de chacun.


Être partagée

Une vision n'est valable que si elle est partagée. Elle commence par un défi lancé à une collectivité, puis les efforts de chacun se regroupent de façon à ce qu'on s'organise sans avoir besoin d'être surveillé, et qu'un esprit de groupe naisse de cette collaboration, grâce auquel chacun apprécie sincèrement ce que font les autres pour progresser sur le « chemin à suivre ».


Exprimer les plus hautes aspirations de ceux qui veulent créer quelque chose dans le monde

Une vision doit porter au-delà du groupe ou de l'organisation eux-mêmes, pour définir ce que le travail collectif peut créer dans le monde, et quelles contributions il peut amener à une société nombriliste et vidée de ses émotions qui ne parle que de « réussir », « être compétitif » ou « être reconnu ». Les objectifs de ce type sont valables, mais une vision doit aller plus loin et engager les gens au niveau de leurs aspirations les plus hautes pour « faire la différence ».


Aller au-delà des limites des réalités actuelles

Des défis faciles à relever n'incitent jamais le groupe à donner le maximum. Les visions qui exigent de l'attention font toujours reculer les limites de chacun. Elles sont suffisamment audacieuses pour que l'on se demande si c'est vraiment faisable. Une fois que la réponse intérieure est oui, l'audace même de la vision devient sa principale source de pouvoir. Du fait que la vision présente une aventure hardie qui promet des résultats importants, elle donne à ceux qui s'y sont engagés un certain goût de l'aventure. Elle donne l'occasion d'accomplir des « exploits » auxquels chacun peut contribuer de façon importante.


Pouvoir être réalisée dans un certain laps de temps

Même si une vision de taille peut repousser les limites du changement, ceux qui s'y sont engagés doivent croire qu'ils arriveront à la réaliser. Ils doivent être convaincus de « l'ultime possibilité », quelle que soit la difficulté et quel que soit le temps qu'il faudra pour y arriver.

La Vision pour le futur des soins infirmiers du CII remplit toutes ces conditions. Elle a la force de guider et de motiver nos efforts si nous y croyons vraiment, si nous suivons sa voie et l'utilisons activement dans nos planifications et nos prises de décisions.

La vision a été communiquée publiquement durant le premier centenaire du CII pour savoir ce qu'il était possible de faire pour le deuxième centenaire. Pour la renforcer, nous devons la vivre de toutes les façons possibles : l'afficher contre les murs, la publier dans nos revues, la mettre sur notre site Web, dans nos cursus, et célébrer notre engagement lorsque nous nous réunissons.

Une des meilleures façons de partager cette vision avec des collègues est de faire les exercices présentés à la fin de ce Guide lors de séminaires au sein de nos ANIs. L'un de ces exercices, en particulier, utilise la vision comme stimulus pour aider les membres des ANIs à définir leurs aspirations les plus hautes concernant leur propre association nationale.
 
Mise à jour le Vendredi, 18 Octobre 2013