Dirigé par des infirmières pour faire avancer les soins infirmiers partout dans le

monde, le CII travaille pour garantir des soins infirmiers de qualité pour tous ainsi

que de solides politiques de santé.

  

Ebola
ICN_Seoul_2015
IWFF_2014
poverty

 

  • Pour toutes les nouvelles et les ressources du CII sur le virus Ebola, cliquez ici.

  • Un colloque de soins infirmières de haut niveau  sur le virus Ebola se tiendra à la fin Octobre à Madrid.  Organisé conjointement par le Conseil international des infirmières et le Conseil général des soins infirmiers de l'Espagne, le colloque a le but d’analyser la situation et d'échanger des expériences mondiales, les leçons apprises et les changements qui pourraient être adoptées pour minimiser les risques associés à la prise en charge et le traitement des personnes infectées. Le colloque réunira des infirmières expertes sur le virus d’Ebola les plus renommés ainsi que des représentants des pays où la maladie est plus répandue, et où des cas rapatriés ont été soignés.
  • Pour les offres d'emploi à l'Organisation mondiale de la santé , s'il vous plaît cliquez ici.
  • 17 octobre : Journée internationale de l’éradication de la pauvreté. Les personnes les plus pauvres subissent de manière disproportionnée le fardeau de la maladie. Au niveau mondial, le cinquième le plus pauvre de la population souffre en effet des deux tiers des maladies transmissibles, de la mortalité maternelle et périnatale et des déficiences nutritionnelles (source : The Global Forum for Health Research). Les infirmières jouent un rôle crucial dans la réduction de la pauvreté et de ses effets sur la santé et le bien-être. Pour savoir ce que les infirmières peuvent faire, cliquez ici.

  • Le 20e Forum international de la main-d'oe’œuvre organisé par le Conseil international des infirmières (CII) s'’est tenu du 29 septembre au 1er octobre 2014 à Sydney, en Australie. À cette occasion, des infirmières cadres ont appelé les gouvernements à investir dans la  profession infirmière. Lire le communiqué.
  • Avec des titres internationaux remplis avec les nouvelles des infirmières qui ont contracté le virus Ebola, le CII souhaite réitérer notre soutien pour les infirmières du monde entier qui sont à risque. Nous prions les organisations internationales et les gouvernements d’aborder l'impact sévère du virus Ebola sur les infirmières et d'autres travailleurs de la santé en veillant à ce qu'ils reçoivent une formation appropriée, l'équipement de protection et de soutien psychologique. Le CII a un immense respect pour les infirmières en Guinée, le Libéria, le Nigéria, le Sénégal et la Sierra Leone qui risquent leurs vies pour continuer à prendre soin de la population, et pour les infirmières dans d'autres pays tels que les États-Unis et l'Espagne, où de nouveaux cas sont apparus. Enfin, nous encourageons les infirmières en savoir plus sur le virus Ebola, sa transmission, le traitement, la prévention et le contrôle. L’aide-mémoire de l'OMS fournit des informations complètes.

  • À l’’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, le Conseil international des infirmières (CII) affirme fermement sa position dans laquelle il est exclu que des infirmières prennent part de manière volontaire à quelque action délibérée que ce soit visant à infliger des souffrances mentales ou physiques à autrui. Les infirmières ne doivent pas non plus participer, directement ou indirectement, à la préparation ni à l’application d’exécutions capitales.  Lire plus

  • L'inscription à la Conférence du CII 2015 est maintenant ouverte. Pour vous inscrire, aller à: www.icn2015.ch/fr/registration

  • Senesie Margao, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers de la Sierra Leone, (SLNA) nous a envoyé une mise à jour concernant la situation de son pays au regard du virus Ébola. Lire plus...

 

Présentation d'une Association nationale d'infirmières (ANI)

L'Australian College of Nursing est l'hôte du Forum national des soins infirmiers, qui se tiendra du 2 au 4 novembre 2014.  Le thème, Rester en tête du jeu, met l’accent sur la façon, en tant qu'individu et en tant que profession, de s'adapter et prospérer dans un environnement de santé qui est complexe, changeant et souvent difficile.

 

PROJET DU CII A L'AFFICHE

Projet à l’affiche : la santé mentale

Les infirmières jouent un rôle essentiel dans la promotion du bien-être mental, dans la prévention des troubles mentaux et dans l'évaluation, le traitement et la réadaptation des personnes touchées par des problèmes de santé mentale.  Le CII a élaboré de nombreuses ressources dans le domaine, notamment : le Code déontologique pour la profession infirmière ; une prise de position sur la santé mentale ; l’Atlas CII/OMS des infirmières en santé mentale (2007) ; une monographie consacrée aux soins infirmiers de santé mentale ; des fiches d’information sur le renforcement des ressources infirmières en santé mentale et sur les défis de la santé mentale. Les enjeux de santé mentale sont traités également dans d’autres ressources du CII concernant les droits de l’homme, la réaction aux catastrophes et la violence.

Le CII plaide, devant l’Assemblée mondiale de la Santé et devant le Comité exécutif de l’OMS, pour l’accès universel à des services de santé mentale de qualité. Il appelle également les gouvernements à augmenter le nombre d'infirmières qualifiées dans les soins de santé primaires : (1) en faisant en sorte que les infirmières reçoivent une bonne formation de base et avancée en santé mentale ; (2) en intégrant les services de santé mentale aux soins de santé primaires communautaires ; et (3) en étendant le domaine de pratique des infirmières pour qu’elles puissent évaluer, identifier et traiter les troubles de santé mentale courants dans les établissements de soins de santé primaires. Le CII constate avec satisfaction que l'OMS a adopté un plan d'action mondial pour la santé mentale (2013-2020) qui met l'accent sur la promotion et la prévention, tient compte des besoins particuliers des enfants et des adolescents, et défend les soins communautaires et les droits de l'homme des personnes souffrant de troubles mentaux.

Le CII, en partenariat avec le Dialogue sur le diabète et la dépression (DDD), a organisé un programme de formation à la prise en charge de la comorbidité diabète et dépression, dans le cadre de son initiative contre les maladies non transmissibles. Plus de 200 infirmières enseignantes et autres professionnels de la santé de sept pays d’Afrique ont été formés en 2011. Depuis cette date, le CII travaille avec ses partenaires à l’extension du projet à d’autres régions.