Dirigé par des infirmières pour faire avancer les soins infirmiers partout dans le monde, le CII travaille pour garantir des soins infirmiers de qualité pour tous ainsi que de solides politiques de santé.

0Pharmacovigilance
0stop-fgm
0WCD2016_WeCanICan
_self
INR
WHPA




    • Après une période probatoire de quatre ans, l'Institut pour la recherche en soins infirmiers et la pratique de l'Université de médecine de Paracelse à Salzbourg a été désigné comme Centre collaborateur de l'OMS. Le 12 janvier 2016, la Directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, a nommé le professeur Jürgen Osterbrink, membre du conseil d’administration du CII, en tant que Directeur du Centre collaborateur de l'OMS sur la recherche en soins infirmiers et de l'éducation, en mettant l'accent sur la recherche et en particulier sur les soins palliatifs.

    • 6 février : Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines.  Dans un rapport récent, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) relève que plus de 130 millions de filles et des femmes ont subi une mutilation génitale (excision) dans 29 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, les deux régions où cette pratique est la plus courante.  Faute d’une action immédiate, intense et durable de la part de tous les secteurs de la société, des centaines de millions d’autres filles seront condamnées à subir ce préjudice grave, irréversible et totalement injustifié. Si le taux de recul des mutilations génitales féminines enregistré depuis trente ans devait se maintenir, la seule croissance démographique pourrait faire jusqu’à 63 millions de nouvelles victimes d’ici à 2050. Le Conseil international des infirmières s’oppose sans équivoque possible aux mutilations génitales féminines de même qu’à toute tentative de les « médicaliser », autrement dit de les pratiquer dans des conditions cliniques telles qu’elles réduisent les risques pour la santé. Pour lutter contre les pratiques culturelles dangereuses que sont les mutilations génitales féminines, il importe de pouvoir compter sur des infirmières compétentes, bien informées et sensibles aux enjeux culturels.  Les infirmières jouent en outre un rôle essentiel dans les soins et l'accompagnement des femmes et des fillettes confrontées aux graves conséquences de ces pratiques. Le CII a publié une fiche d’information consacrée aux mutilations génitales féminines (disponible ici), ainsi qu’une prise de position officielle sur le même sujet.

    • Le CII a lancé l’appel à candidatures pour l’élection à son Conseil d’administration 2017-2021. L’élection de la présidente ou du président du CII, ainsi que des treize autres membres du Conseil d’administration, aura lieu pendant la session du CRN en 2017. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 29 février 2016. Pour de plus amples renseignements, consulter les pages du site Web du CII réservées aux associations membres.

    • Communiqué de Presse: Norvège: organisation du premier atelier Diriger le changement du CII destiné aux cadres du secteur infirmier. Lire plus...
    • 4 février: Sur le thème « We Can. I Can » (Nous pouvons. Je peux), la Journée mondiale contre le cancer sera consacrée, en 2016, à la manière dont chacune et chacun d’entre nous – de manière collective ou individuelle – peut contribuer à la réduction de la charge mondiale du cancer.  La Société internationale des infirmières en oncologie (International Society of Nurses in Cancer Care) –  une organisation affiliée au CII – a pour objectif de maximiser l’influence de la profession infirmière sur les initiatives de réduction du cancer. La Société organisera son prochain congrès du 4 au 7 septembre 2016 à Hong Kong. Pour de plus amples renseignements, cliquez iciici.
    • Communiqué de Presse:  Le Conseil international des infirmières porte la voix des infirmières au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé. Lire plus...
    • Communiqué de Presse:  Ouverture des candidatures à la session 2016 de l’Institut international du leadership en soins infirmiers. Lire plus...
    • Stratégie mondiale de l’OMS sur les ressources humaines pour la santé – Synthèse de politique du CII
  • Communiqué de Presse: Le Conseil international des infirmières nomme un nouvel infirmier consultant, spécialisé dans les enjeux socioéconomiques. Lire plus...
  • La Conférence internationale 2016 sur la réglementation des professions de santé  se tiendra les 21 et 22 mai à Genève, en Suisse, immédiatement avant l’Assemblée mondiale de la Santé de l’OMS. Elle sera, pour ses participants, l’occasion d’échanger des avis et des perspectives, ainsi que de débattre des défis actuels en matière de réglementation des professions de santé. Les orateurs analyseront les leçons que l’on peut tirer des approches de la réglementation basées sur les compétences ; compareront des modèles réglementaires ; et étudieront différentes manières de promouvoir les pratiques optimales pour la gouvernance et la performance de la réglementation.  Les résumés de communication sont à soumettre jusqu’au 15 janvier 2016. La date limite d’inscription au tarif préférentiel est fixée au 15 février 2016. Renseignements : www.whpa.org/whpcr2016

  • Pour les offres d'emploi à l'Organisation mondiale de la santé , s'il vous plaît cliquez ici .

 

Présentation d'une Association nationale d'infirmières (ANI)

Les 22 et 23 février, l’Association nationale des infirmières et infirmiers d’El Salvador organise le premier sommet d’Amérique centrale des associations membres du CII, en même temps que son XXIIe congrès international. Mme Judith Shamian, Présidente du CII, et Mme Frances Hughes, Directrice générale du CII, s’exprimeront à cette occasion sur la contribution de la profession infirmière à la gouvernance de la santé aux niveaux national et régional.

 

PROJET DU CII A L'AFFICHE

Alliance mondiale des professions de santé

Le CII est membre fondateur de l’Alliance mondiale des professions de santé (AMPS) qui fédère les organisations internationales représentant les dentistes, les infirmières, les pharmaciens, les physiothérapeutes et les médecins. L’AMPS s‘exprime ainsi au nom de 26 millions de professionnels de la santé dans plus de 130 pays. L’AMPS œuvre pour améliorer la santé mondiale et la qualité des soins aux patients. Elle facilite la collaboration entre les professions de santé et les principales autres parties prenantes.
L’AMPS organise chaque année un congrès international consacré à la réglementation des professionnels de la santé. Elle a publié des compétences de base pour consultants en santé, des lignes directrices conjointes au sujet des incitations à la fidélisation et au recrutement des professionnels de la santé, de même que plusieurs déclarations conjointes portant sur le transfert de tâches, le VIH/sida, la promotion et la protection des droits de l’homme, la santé mentale et le tabagisme, entre autres nombreux enjeux de santé.
L’AMPS plaide en faveur d’investissements suffisants dans l’éducation et le renforcement des compétences des professionnels de la santé, pour qu’ils soient en mesure de détecter les produits médicaux de contrefaçon et d’informer leurs patients et leurs collègues en toute sécurité.